Aujourd’hui nous allons participer à quelque chose d’assez inhabituel chez nous : un tour organisé. C’est pas vraiment le genre de la maison, mais nous voulions vraiment aller visiter Ayutthaya, ancienne capitale de la Thaïlande. Mais elle se trouve à 80km de Bangkok, et n’ayant absolument pas préparé le voyage nous avons décidé cela sur un coup de tête hier. Le tour proposé à l’hôtel était donc la solution la plus facile, d’autant plus qu’il y a de multiples sites à visiter là bas. Bref nous voilà donc en route pour et ses 400 temples. Nous n’en visiterons que 3, ainsi qu’un palais, puis rentrerons en bateau par la Chao Phraya.

Notre « guide » profite des 80km de route pour nous faire un super speech sur la Thaïlande : géographie, histoire, politique, religion, mode de vie, éducation… Très intéressant et c’est un sacré comique ! Nous apprenons que selon les thaïs, une statue de coq placée à l’entrée d’une boutique porte bonheur en commerce, en Chine c’est les poissons, au Japon les chats, et chez nous paraît il c’est les femmes nues ! Ha bon ?! Nous apprenons également les 5 commandements du bouddhisme :
1 – Ne pas tuer (animaux compris)
2 – Ne pas voler
3 – Ne pas mentir
4 – Ne pas avoir de maitresses
5 – Ne pas boire d’alcool (puis il confesse que c’est cette règle là la plus difficile à respecter !)

Bang Pa-In Palace :

Notre première escale se fait au Bang Pa-In Palace, résidence d’été des rois de la période Ayutthaya. La bonne nouvelle c’est que nous sommes autonomes dans nos visites, le « guide » fait juste un petit commentaire puis nous laisse allez à notre guise. Mais nous sommes un peu déçus par cette première visite, nous qui voulions voir des ruines de temples dans le style Khmer nous nous retrouvons face à un parc très bien entretenu et des palais à l’européenne accompagné d’une musique typique thaï. Un genre de grand phare offrant une vue sympa sur le parc et un superbe pavillon chinois contenant une énorme sculpture en os de chameaux (le sculpteur à mis 2 ans pour la terminer) valent quand même le coup d’œil.

Les temples d’Ayutthaya :

Notre première étape  est au Wat Maha That. Construit il y a plus de 600 ans, ce temple est certainement le plus connu des temples d’Ayutthaya. Célèbre pour ses ruines et sa tête de Bouddha coincé dans des racines. Nous nous promenons dans un décor du livre de la jungle : le temple du roi Louis ! Magnifique ! Nous n’avons rien vu de tel depuis le début de notre séjour. La fameuse tête de Bouddha enracinée est absolument magique. Une aura bénie de sérénité se dégage de scène. En repartant, en bon touristes que nous sommes, nous achetons un mini Bouddha et un mini Ganesh qui ornerons notre tableau de bord une fois en Australie.

Nous nous rendons ensuite au Wat Na Phra Mane qui contrairement au précédent, n’est pas en ruine. Il à servi de quartier général à l’armée durant plusieurs guerres, ce qui l’a préservé de la destruction et du pillage. Ce temple à l’architecture ancienne, contient une statue de Bouddha en or de 6 mètres (et visiblement aussi un Bouddha en pierre noire dont tous les sites Internet parlent mais que nous n’avons malheureusement pas trouvé). Le temple est bondé d’enfants en uniformes riant et courant partout tandis que leur profs s’adressent à eux avec un mégaphone ! A l’extérieur nous trouvons un autre visage de Bouddha dans les racines d’un arbre poussant sur un chedi. La scène est superbe.

Enfin, dernier stop avant de retourner sur Bangkok en bateau : le Wat Lokayasutharam. Totalement en ruine, il n’en reste aujourd’hui que quelques rares murets ou chedis. Mais parmi ces vestiges se trouve le 3ème plus grand Bouddha couché de Thaïlande 37m de long pour 8m de haut !

En bateau sur la Chao Phraya et à Chinatown :

Après un bon déjeuner sur le bateau composé de bœuf épicé au curry et à la noix de coco, de poulet frit aux noix, de makis, de pad thaï et rouleaux de printemps frits, nous repartons vers Bangkok sur la Chao Praya. Nous pourrons ainsi voir la vie sur rivière a bord des bateaux et cahutes construites sur les rives. Impressionnant : des véritables trains d’énormes sont péniches tirés par de minuscules bateaux miteux peinant de toute leur âme et crachant de lourds nuages noir par leurs petites cheminées. Le « guide » nous explique alors que cette année la Chao Phraya est en crue exceptionnelle, habituellement sont niveau varie de 5m à 35m. Cette année elle est montée à 36m, toutes les habitations ont donc leur rez de chaussée sous l’eau ! Lorsque quelques jours plus tard en Australie nous verrons les infos à la télé nous comprendrons que nous sommes passés juste avant que cela empire en une véritable inondation à grande échelle.

Enfin nous terminons la journée par une petite escapade de nuit à Chinatown sur l’artère principale pour profiter de l’animation nocturne qui y règne. Circulation dense, lumières et couleurs flashy partout, une foule de marchands ambulants et petits restaurants en tous genres et des trottoirs pleins. Le tout accompagné d’odeurs incongrues jusqu’ici encore inconnues au bataillon venues des tréfonds des friteuses ambulantes et de leurs ingrédients plus ou moins louches.

A demain.

Tintin & Riette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher