Flag_english

Les Maori Rock Carving

Sur la rive nord ouest du lac Taupo, sur les falaises de Mine Bay au bout d’Acacia Bay Rd, se trouvent les célèbres Maori Rock Carving. Créés à la fin des années 70 par les maîtres sculpteurs Matahi Whakataka-Brightwell et John Randall, elles représentent entre autres Ngatoroirangi, le navigateur qui guida les tribus Tuwharetoa et Te Arawa vers la zone de Taupo il y a plus de 1000 ans selon les légendes légendes Māori. La sculpture de 10 mètres de haut est censée protéger le lac Taupo contre les activités volcaniques.
Uniquement accessible en bateau (Mine Bay est une résidence privée pleine de villas de luxe), la falaise est devenue une attraction touristique mondialement connue, avec des centaines de bateaux s’y rendant chaque jour en proposant la fameuse croisière Maori Rock Carving

Lieu incontournable lors d’un séjour à Taupo, nous ne pouvions pas ne pas nous y rendre. Nous avons donc choisi de tester cela dans les meilleures conditions possible, grâce à la croisière proposée par Sail Barbary.

La croisière

Le Barbary est un yacht californien 2 mats d’une centaine d’années, ayant appartenu au célèbre Eroll Flynn (qu’il gagna lors d’une partie de cartes en 1938) avant d’arriver dans les eaux calmes de lac Taupo. Et pour que cela soit un moment inoubliable, nous avons embarqué sur la dernière croisière de la journée, afin d’admirer le coucher de soleil sur les volcans du Tongariro (que nous avons déjà visité une première fois encore enneigé et une seconde fois en été) et le lever de la pleine Lune sur Taupo !

Nous sommes accueilli à 19:45 dans la bonne humeur et l’humour par Jamie, le capitaine. Il nous conduit tranquillement jusqu’aux Maori Rock Carving tandis que nous apprécions la chaleur du soleil rasant l’horizon. Puis il jette l’ancre juste en face de la fameuse falaise afin que nous puissions piquer une tête, ou rester à admirer les impressionnantes et magnifiques sculptures baignant dans les derniers rayons de soleil du jour. Puis nous repartons avec les lueurs orangées du soleil couchant.

L’avantage de partir à cette heure ci, c’est que le lac est quasi vide ! Pas un bateau n’est venu troubler notre escapade. En effet, le bateau étant privé, à bord c’est plutôt détendu : bières fraîches et autres alcools sont apportés par les participants, des hauts parleurs jouant les derniers tubes à la mode apportent une ambiance branchée, et Jamie propose même d’excellentes saucisses grillées au BBQ lors du retour vers la ville, alors que la lune illumine le lac de reflets argentés.

Le Tongariro enflammé par le coucher de soleil

Le Tongariro enflammé par le coucher de soleil

Ce qu’on en pense

Nous avons passé presque 3 heures incroyables et inoubliables sur cette croisière à bord du Barbary. Merci Jamie ! Pour une sortie entre potes, faire la fête sur un voilier dans un petit coin de paradis, c’est le top !
En revanche si vous cherchez un peu plus de quiétude, moins de musique « à la mode » et ambiance bar branchée, l’option de louer un kayak est peu être une meilleure solution pour vous. Il est également possible d’aller admirer les Maori Rock Carving avec un mignon petit bateau vert plus orienté sortie en groupe de touristes ou en famille.

Bref, nous avons apprécié l’ambiance détendue et festive sur le bateau, le stop devant la falaise pour piquer une tête et la souplesse du capitaine. Nous n’aurions certainement pas autant apprécié la même croisière sur un bateau charter rempli de touristes où rien ne se passe durant le voyage, et où finalement tout le monde s’arrache une photo au moment de l’arrêt devant les scupltures.


Sail Barbary :

  • Départs tous les jours à 10:30 et 14:00, et d’autres départs en après midi durant l’été.
  • Prix : 44$/adultes, 25$/enfants, 35$/senior
  • Le yatch peut prendre jusqu’à 20 personnes à bord
  • Départ depuis le port, se présenter 15mn avant l’heure prévue
  • N’oubliez pas vos maillots de bain, crème solaire, chapeau, lunettes de soleil. Et s’il y a un peu de vent ou si comme nous vous choisissez la dernière croisière du jour, une petite laine pour vous couvrir une fois le soleil tombé
  • Réservations en ligne sur www.sailbarbary.com

Cet article comporte 8 commentaires
  1. belles photos encore une fois et avoir fait la balade sur le bateau d’Erroll Flynn je suis bluffé, l’ombre du le captaine Fletcher vous a permis d’échapper aux affreux pirates (pas des caraïbes…)

    bises

  2. Alors j’ai une anecdote mystique sur ce lieu, la première fois en 2012 le temps était pas top et j’avais pas pu me rendre aux rocks carving mais quand j’y suis retournée l’an dernier j’ai pu faire l’excursion, superbe je prends de belles photos c’est top. De retour en France je trie mes photos, les classe, les regarde et soudain mystère toutes les photos du lac et des carving rocks sont introuvables. J’ai cherché dans mes sauvegardes rien, à croire que ce lieu a une symbolique étrange pour moi. Du coup je n’ai d’autre choix que de me dire qu’il faudra que j’y retourne une troisième fois…

  3. Bon à savoir ! Même si personnellement, on envisage plutot l’achat d’un petit bateau gonflable pour visiter à notre rythme au coucher du soleil 😉

    Bonne route à vous !

    Chris & Lily,
    Au pays des kiwis

  4. @Chris & Lily : Il est clair que l’investissement dans un kayak est plus que rentable en Nouvelle-Zélande. On avait étudié l’option aussi. Un Kayak neuf pour 2 coute environ 900$, facile à revendre pour 700$. Acheter d’ocas revient encore moins cher, et permet de faire énormément de choses payante si l’on a pas son propre kayak. Et vu le prix des locations de kayaks et tours organisés sur les lacs, on fait vite le calcul…
    Sinon il est possible d’aller voir les Maori Carvings avec une petite embarcation gonflable depuis la fin d’Acacia Bay Rd, il y a une petite marche de 30mn dans les sous bois puis on peu se lancer depuis les rochers, il y a environ 300m à parcourir sur le lac. Durant une journée calme c’est même faisable à la nage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher