Salut,

Après quelques jours à Darwin, nous reprenons la route vers le centre, avec comme première étape : le Kakadu National Park.
Nous profitons tout de même d’être proche de la civilisation pour faire le tour des casses automobiles à la recherche d’une barre de toit, pour remplacer celle qui à cassé sur la Gibb River Road. Malheureusement nous ne trouvons rien en état de remplacer la notre…

Nous arrivons au Kakadu NP dans la journée et avons une première surprise : le parc qui selon le Lonely Planet est gratuit est en fait payant, et pas qu’un peu ! Nous nous faisons détrousser de 25$ par personne puis reprenons la route un peu blasés pour tomber sur une seconde surprise : Les routes 4×4 sont fermées, et les zones les plus intéressantes le sont également. Bon ben il ne nous reste que l’espoir d’entrevoir les fameuses pie-oie semi palmés vantés par le Lonely Planet inutile…
Nous avons payé 75$ pour des prunes ! Ne nous laissant pas abattre par ces mauvaises nouvelles nous décidons tout de même d’essayer les deux ou trois trucs restants à faire.
La journée se termine lorsque nous arrivons sur notre site de camping, mais nous ne pouvons pas vraiment en profiter car le parc est envahi par les moustiques. Nous nous réfugions donc dans nos lits sans diner après une rude chasse aux insectes (voir la photo des cadavres retrouvés dans le van, environ 70…). Encore une belle surprise…

Premier stop à Ubir dans le nord du parc, pour une balade de 30mn où nous voyons tout de même de jolies peintures rupestres et un point de vue sur les plaines inondables.
Second stop à Nourlangie pour une autre balade au pied des falaises avec des peintures aborigènes sur les murs, mais encore une fois déçus. A part 2 ou 3 d’entre elles sympathiques, les autres sont pas top ou à moitié effacées. Nous marchons jusqu’à un point de vue qui s’avère banal. Et repartons déprimés par ce parc moisi.
Nous campons sur un petit site en bordure sud du parc sur une piste non goudronnée, puis essayons de continuer la piste le lendemain matin. Enfin une bonne surprise : nous trouvons une jolie cascade en haut de laquelle nous pouvons grimper pour une belle balade le long de la rivière et une superbe vue sur le parc.

Nous quittons le parc après un bon bain, et comprenons enfin pourquoi les locaux préfèrent le Litchfield, au Kakadu. Nous sommes tous très déçus.

Il nous reste une étape sur la route avant la grande traversée vers Alice Spring en plein centre de l’Australie : Katherine.
Katherine est une petite bourgade entourée par un parc national dans lequel coule la Katherine River. Nous passons une nuit à côté des Edith Falls après avoir fait le tour de ces dernières via un petit sentier fort sympathique, puis décidons de nous lancer dans une rando de 14km (aller/retour) le lendemain pour aller voir les Katherine Gorge. Au final la balade ne passe pas vraiment dans les gorges mais sur la fin nous traversons une belle rainforest et pique niquons sur une corniche d’une falaise les pieds au dessus de l’eau infesté de crocodiles (enfin parait il car nous n’en avons pas vu un seul).
Nous rentrons sans la passagère allemande de Julia qui préfère visiblement les trimballes couillons, les hôtels avec piscines et les boites de nuits aux randonnées, campings et pique niques. Elle prétend avoir mal au genou. Nous hélons un bateau à touriste qui passe par là et la laissons rentrer avec eux.

Nous passons le jour suivant aux sources chaudes de Katherine où nous profitons pour installer notre nouveau panier de toit sur nos nouvelles barres de toit que nous avons racheté d’occasion à un belge qui passait par là pour une poignée de pain. Puis reprenons la route vers le Red Centre.

Prochaine étape : Alice Springs avant de nous lancer vers le fameux Uluru et autres merveilles naturelles aux alentours.

Bises

Tintin & Riette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher