Le départ

Départ vers 13:30 de Noisy-Le-Grand après une ultime pizza de chez notre ami Tareck pour un dernier trajet en RER. Ça, ça ne va pas nous manquer ! Nous arrivons à l’aéroport Charles De Gaulle après un long trajet dans la chaleur infernale des rames de RER et des quais bondés en raison d’une énième panne électrique à Gare du Nord… Direction l’aérogare 2, terminal A, comptoir d’enregistrement 3, c’est à dire : à l’autre bout ! 20mn pour tout traverser, nous sommes déjà essoufflés. Pas très fiers… Ce voyage va définitivement nous faire du bien.
Nous passons nos 2 dernières heures en France à attendre. Attente que nous tuons en passant des coups de fils d’au revoir avant de s’envoler pour 1 an en Australie. Mais avant cela, nous foulerons le sol de l’Asie pour la première fois, plus exactement à Bangkok pour une semaine !

Le voyage

Le vol vers Londres se déroule sans encombres, mis à part le fait que Quentin a fait la terrible erreur d’avoir mangé leurs fichues chips au curry qui lui ont collé une haleine à en faire crever les mouches. Pour Mariette, pas d’odeurs à déclarer. C’est après une longue réflexion que nous avons trouvé l’antidote : le Coca !!! 2 goulées, ni vu ni connu Mariette ne vomira pas dans l’avion !
Puis nous voilà repartis pour 4 heures d’attente à Londres. Nous faisons la rencontre de quelques français en direction de Perth via Singapour, Nouméa, Nouvelle-Calédonie puis enfin l’Australie… Peut être nous recroiserons nous sur l’île continent.
Après avoir fait 3 fois le tour de la galerie commerçante nous essayons un « Cheese & Bacon Burger » et un « Blue Cheese Burger ». Miam !

22:15, nous embarquons à bord d’un énorme Boeing 747. Nous roupillons rapidement après quelques temps de vol. Lorsque nous nous réveillons nous sommes déjà au dessus de l’Inde ! Incroyable ! Nous survolons de superbes paysages pendant presque 12 heures avant d’atterrir. Nous voici arrivés à Bangkok…

L’arrivée

Notre première impression en sortant de l’aéroport c’est cette brique de chaleur qui te tombe sur les épaules lorsque ton corps entre dans l’atmosphère tropicale : grosse chaleur, air humide à souhait, torpeur omniprésente ! Puis en arrivant en ville s’en vient tout un lot d’odeurs nouvelles : fortes, étranges, bonnes et mauvaises. Un mélange indescriptible que seules les personnes ayant voyagé là bas sauront décrire. Enfin c’est le bruit, et la foule qui nous impressionnent. La capitale grouille telle une fourmilière géante.

Après un trajet épique en taxi rose, avec de la pop thaï à fond et le coffre contenant nos sac fermé par un tendeur prêt à craquer, nous arrivons à notre hôtel. Ha, oui… Notre hôtel. Ayant eu une super promo sur voyages-sncf.com nous avons tenté l’expérience d’un 5 étoiles ! Oui oui, pas 3, pas 4, mais bien 5 étoiles ! Sol marbré, clim à fond, un pianiste dans le hall joue du jazz, fauteuils en cuir, hôtesses en tailleur, portiers, grooms… Nous sommes accueillis en anglais, et apprenons que nous sommes surclassés et avons le droit à une chambre plus spacieuse avec une superbe vue sur la rivière Chao Phraya… du 22eme étage !

Nous prenons une bonne douche puis sortons dans les rues alentour. C’est alors qu’une pluie torrentielle s’abat sur nos têtes, on avait été prévenu : septembre c’est limite la période des typhons ! Nous nous réfugions dans « Café de Laos » un des restaurants indiqués par notre petit guide de poche. Nous ne sommes pas déçus :
Le service et la déco sont parfaits, tout comme la nourriture y est excellente : beignets de crevettes, boulettes de viande, poulet frit à la citronnelle, poulet piquant, riz thaï au poulet et un bon jus d’ananas, le tout pour 1001THB, soit 24€.

A bientôt

 Tintin & Riette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher