G’day !

Après nous êtres arrêtés à Coolangata pour retrouver Joe et Rosa (qui nous avaient embauchés dans leur ferme de cerises près d’Adélaïde) pour quelques heures, nous reprenons la route vers Port Stephens où nous nous étions arrêtés l’année dernière. Nous faisons escale à Birubi beach pour admirer la plus grande dune de sable d’Australie au pied de laquelle nous avions dormis l’an dernier. Cette fois ci pas de camping, avec une tente c’est impossible. Rien n’a changé, il y a toujours des dizaines d’asiatiques qui viennent ici en bus faire un tour de 4×4 dans le sable, ou un tour en dromadaire sur la plage.
Pour notre part, nous partons dans la dune à pieds et y restons un bon moment à faire les débiles dans le sable. Une bonne tranche de rire, et de belles photos !

Nous prenons un pique nique au pied de la dune, puis repartons vers Tomaree Head, pour une petite balade au sommet du rocher avec l’espoir de voir quelques baleines. Mais une fois de plus pas de chance nous ne verrons pas de cétacés. Nous aurons tout de même le droit à un superbe coucher de soleil sur la baie survolée par un aigle marin en chasse. La nuit tombe, nous reprenons la route vers l’objectif suivant : Les Blues Mountains, qui avaient été notre première destination en arrivant en Australie en 2011 !
Nous dormons sur une aire d’autoroute bizarre qui sent la pisse… Nous décidons donc au petit matin de nous rapprocher de l’océan pour prendre le petit déjeuner face à la mer, ce qui fut fort appréciable !

Arrivés dans les Blue Mountains nous nous mettons en quête d’un endroit où dormir, et finissons au même petit backpacker qui nous avait servi de refuge l’année dernière. Nous faisons un bref tour au Three Sisters, choisissons de ne pas descendre les escaliers cette fois ci, puis retournons nous mettre au chaud à l’hôtel après avoir pris quelques flocons de neige !!!! Oui !!! Nous avons vu de la neige en Australie, il fait 4° ici ! Les filles ressortent finalement faire un peu de shopping.
Le lendemain, nous partons vers Wentworth Falls pour la grande balade à flanc de falaise. Nous irons jusqu’à la moitié cette fois ci, le vent est froid, et les nuages menaçants. Les filles seront enchantées par la balade toujours aussi sympa, mais toutefois bien différente que l’année dernière, le climat change vraiment l’environnement.

Nous repartons le lendemain pour Sydney. Lourd programme pour la journée : George Street, le marché de The Rocks, la traversée du Harbor Bridge, Opéra, Royal Botanical Gardens, puis retour par Pitt Street pour les boutiques, puis Hyde Park. Pfiouu nous avons les pieds en compote, et avons repérés quelques galeries d’art aborigène pour les souvenirs.
Nous dormons ce soir près de Manly dans le nord de Sydney chez Nicole et sa famille qui viennent de se lancer dans le couchsurfing. Nous sommes leurs premiers hôtes. Super expérience, famille adorable et accueillante.

Le lendemain, nous passons faire un tour à Manly Beach, prenons un petit café et un croissant (!!!) puis prenons le ferry qui traverse la baie jusqu’à Sydney. Retour au choses sérieuses : shopping ! Nous nous trouvons un super didgeridoo en promo, tandis que Sylvie et Délia rêvent devant les peintures aborigènes au prix exorbitant…
Retour en fin d’après midi chez Nicole, nous préparons une petite surprise pour les remercier de leur accueil : une soirée crêpe qui rendra leurs deux jeunes filles ravies, qui essayerons de faire sauter les crêpes avec l’aide de Quentin.

Fin du voyage pour les filles, mais loin d’être la fin des aventures pour nous… Nous reconduisons les filles à l’aéroport, puis après les adieux reprenons la route. Il faut maintenant vendre le van !! Pas de bol, après 300m notre direction assistée nous lâche.
Désespérés, nous décidons de rentrer nous aussi. Nous passons voir une casse qui nous reprends le van 500$, faisons nos sac à dos, jetons toutes les affaires dont nous ne voulons plus, puis appelons Qantas pour changer notre billet. C’est alors que nous apprenons qu’il n’est pas possible de changer la date de départ.
Nous voilà donc à Sydney avec un van en panne et l’envie de rentrer… Heureusement nous trouvons un super petit garagiste qui accepte de prendre le van rapidement et de nous le réparer pour « pas cher ». C’est donc après un weekend à glandouiller en attendant les réparations que les affaires reprennent. Le van est inspecté par un centre agréé par le gouvernement et mis en vente au carmarket de Sydney.
Commencent alors 3 jours dans un parking souterrain plein de courants d’air à attendre le client. 2-3 par jours… Heureusement nous vendons le van assez vite (3 jours), mais tombons sur un couple stressé qui décide de faire checker le van chez un garagiste et de faire la vidange au passage. Pas de bol nous tombons sur un escroc… Il faut donc mettre au clair ce que le garagiste à dit à nous acheteurs…
L’affaire se conclut finalement pour le bonheur de tout le monde, et nous voilà donc près au départ. Enfin pas tout à fait. Il faut maintenant se lancer dans l’obscure administration australienne pour récupérer les taxes que nous avons payé sur nos salaires, notre cotisation retraite, organiser les transferts d’argent vers nos comptes français, et trouver un moyen de ramener le didgeridoo.
Nous revoyons également un certain nombre d’amis que nous avons rencontrés tout au long du voyage qui eux aussi terminent leur voyage.
Nous y sommes donc, nous prenons l’avion dans peu de temps, retour pour la France, Paris et ses métros dégueulasses, son stress, son béton, sa mine grise et ses parisiens agressifs. Mais aussi les retrouvailles avec le bon vin, les bon fromages et toute la bonne boustifaille de chez nous, la famille et les amis !

Plus de 24h de voyage pour le retour au bercail… Pour de nouvelles aventures ?

Bises

Tintin & Riette & syssie & Delgob

Photos des Blue Mountains et Sydney par Syssie et Delgob.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher