Hi guys,

Reprenons donc notre récit là ou nous l’avons laissé : cette tentative de visite de gorge par une piste défoncée qui c’est terminée en bricolage sur le toit. Nous avons campé non loin de la dite piste puis retentons notre chance au petit matin. Cette fois ci nous prenons toutes précautions nécessaires et finissons enfin par atteindre notre gorge après 15km parcourus en 40mn.
Nous partons enfin pour la balade en haut des falaises puis prenons un petit bain quelques kilomètres plus loin lorsque le chemin redescends à la rivière. Nous avons malheureusement oublié l’appareil photo dans la voiture donc pas de clichés cette fois ci.

Nous passons le reste de la journée dans la voiture en route vers notre prochain objectif (et un objectif majeur du voyage !) : les Mitchell Falls, l’une des plus célèbres chute d’eau d’Australie. Gigantesque cascade de 80m de haut en 3 paliers débouchant sur une immense gorge, et réputée pour être difficile d’accès car la route est souvent impraticable.
Coup de bol, la saison venant de commencer, les locaux viennent de retaper la piste. La Kalumburu Rd est comme neuve, mais les choses se compliquent un peu pour les 80 derniers kilomètres qui nous prendrons 3 heures à parcourir, ainsi qu’une rivière quelque peu technique à franchir (sol en cailloux et « en crabe » ce qui penche le véhicule, franchissement en virage, beaucoup de courant, assez profond).

Nous campons sur le bord de la rivière pour pouvoir la franchir de bon matin, mais au réveil le van ne démarre plus. Petit coup de stress… Nous sommes sauvés par un gentil australien qui passait par là et qui par chance est mécano !!! Nous avions juste la batterie à plat, mince, nous avons tapé sur le démarreur durant 3 quart d’heure en espérant décoller les charbons pour rien…
C’est donc après une matinée de route assez fatigante (les 80 derniers km) et deux nouvelles chutes de bidons sur le toit (la barre de toit à finalement casser et nous avons attaché les bidons sur le pare buffle) que nous arrivons au campement des Mitchell Falls.

Nous prenons l’après midi pour faire la randonnée de 9km jusqu’aux fameuses cascades. Nous avons la bonne surprise de découvrir en chemin 2 autres superbes cascades. Nous prenons un bain sous la première et passons même derrière les chutes où nous découvrons des peintures rupestres aborigènes. La seconde est impressionnante par sa hauteur, nous voyons à peine le fond. Nous arrivons enfin aux Mitchell Falls et passons une bonne partie de la journée à admirer la beauté du lieu qu’aucune photo ne pourra retranscrire. C’est magique, impressionnant, magnifique !
Nous prenons un petit bain puis rentrons au camping où nous passons la nuit, en compagnie d’un groupe de 40 motards (en KTM pour les amateurs) partis pécher le baramundi dans les eaux du nord.

Nous passons la journée suivante sur la route, puis entamons le jour d’après le dernier tronçon. Dernière étape avant de rejoindre le bitume : El Questro, un petit oasis (privé !) perdu au milieu de cette savane. Nous partons pour une rando dans les gorges pour 6km sur lit de rivière à l’eau cristalline et fraîche au milieu des palmiers et fougères. Nous débouchons au terme de la balade sur une petite cascade paradisiaque et nous baignons dans cette eau qui semble pure. Un vrai bonheur et certainement l’un des plus beau paysage que nous ayons vus durant le voyage.

C’est donc après toutes ces aventures que nous retrouvons la première aire de repos en bord de route et les gigantesques road train à 4 wagons… Sacré changement après 7 jours seuls en pleine nature sauvage, expérience unique et magique dont toutes les photos ne pourrons transmettre la vraie nature des paysages et l’ambiance qui règne dans cette région.

Pour terminer cet article nous avons tourné une petite vidéo 4×4 pour les amateurs de sensations pour tenter de vous faire partager un peu l’esprit de la route avec nous. Nous n’avons pas pu vous mettre les passages réellement 4×4 car la caméra bouge tellement que ce n’est pas visionnable, mais nous espérons que vous apprécierez tout de même !

Bises

Tintin & Riette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher