Ce carnet de voyage est le report de nos notes manuscrites telles quelles, brutes. Aucune modification ou réécriture n’y a été apporté.

Nous avons terminé la soirée d’hier par un petit restau chic sur la terrasse de l’hôtel (apparemment l’un des meilleurs de la ville). En effet rien à redire. Un peu cher, mais on s’en est mis plein la paillasse (héhéhé) ! Au menu, petite bière pression locale Efes accompagnée par une dégustation de Mezzes chauds et leurs épices (ça ressemble à des tapas : viande hachée, grillé, foie de veau, beignets aux légumes et au fromage, haricots en sauce….) déjà là on était calés. Ensuite, poisson péché du jour grillé que nous avions choisi au « bar à poisson » lors de la commande (ceux que l’on a choisis ressemblait des dorades) accompagné de humus (purée de pois cassés trop bonne). Et en dessert baklavas aux pistaches avec brochette de fruits et une boule de glace maison.

Aujourd’hui, après un tout aussi faste petit déjeuner qu’hier matin, nous avons doucement rejoint le palais de Topkapi qui est vraiment magnifique. Palais comparable à l’Alhambra (à Grenade) de par sa magnificence et sa grandeur. Pas de grandes salles meublées et recouvertes de tapisseries comme nous avons l’habitude d’en voir en France (ils ont gardé un esprit nomade de leur peuple). Plutôt une succession de kiosques et de grandes cours ombragées. Seul le harem, gigantesque aile du palais, est organisé en « salles » entièrement recouvertes de faïences et mosaïques ottomanes magnifiques. Nous y avons également vu le trésor, et une succession de salles contenant les saintes reliques des prophètes, morceaux de la Mecque et autre choses du genre (des épees, des bras, des morceaux de tête, poils de barbe…), mais aussi… le bâton de Moïse !!!!! (youhoouuuu ???). Bref on y passe une demi journée facile et c’est magnifique (a part quelques kiosques au style rococo trop chargés… mais jolis quand même) et déjeuner avec une vue panoramique sur le Bosphore (encore kebab meilleur cette fois mais cher : arnaque à touriste).

Suite de la journée par la visite de la Citerne Basilique construite sous Constantin, 336 colonnes, 9m de haut. Il y règne une ambiance lumineuse et sonore hypnotisante, avec des ptites gouttes d’eau qui tombent du plafond et laissent des cercles d’onde dans l’eau. Impressionnant, on se sent petit. C’est troublant car la réalité et son reflet dans l’eau se confondent. On y a passé une bonne heure, nous avons découvert des colonnes gravées que l’on aurait dites sorties d’un temple de l’Atlantide !

Nous avons terminé la ballade en allant nous perdre dans le gigantesque grand bazar, ou on y trouve réellement de tout : babouches, pipes en écume de mer, antiquités variées, fringues, pouf, vaisselle, souvenir à touristes, lampes, bijoux, œuvres d’arts et calligraphies…. Ambiance spéciale selon les quartiers du bazar. Tout est couvert, c’est une grande halle aux plafonds décorés. Nous avons trouvé un superbe bracelet en argent et en écume de mer pour Mariette qui ne cesse de faire la fière depuis.

Pour terminer, un petit tour au bazar Egyptien, puis un sandwich type Kebap mais au maquereau grillé servi depuis un bateau-cuisine qui tangue comme un malade ! Sacré pied marin ces cuistots !!!!

Nous nous couchons une fois de plus bien fatigués.

Tintin & Riette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher