skip to Main Content
Menu

Flag_english

Nous filons à toute allure vers le Fiordland, dans la belle berline argentée de Younn et François avec qui nous nous sommes déjà rendus au Franz Josef Glacier et au Fox Glacier ces derniers jours. Aujourd’hui, direction le Fiordland ! Au sud-ouest de l’île du sud, cette terre mythique, inscrite au patrimoine de l’Unesco, est décrite comme la plus belle de Nouvelle-Zélande ! Reculée, difficile d’accès, elle se compose d’un vaste ensemble de montagnes et de fjords à l’harmonie spectaculaire et universellement acclamée. Ses 300 jours de pluie par an déversant plus de 6000 mm de pluie (soit 10x plus qu’à Londres !!) et les nuages de sandflies enragées qui infestent l’endroit ne sont pas assez rédhibitoires pour empêcher les milliers de visiteurs du monde entier de venir s’aventurer dans le Fiordland en quête de ses joyaux naturels !

La route du Fiordland et la randonnée sur Key Summit

A Te Anau, dernière bourgade sur la route des fjörds, nous retrouvons Sam et Léa, nos amis de l’Abel Tasman. Tous ensemble, nous profitons de l’improbable journée de beau temps d’aujourd’hui pour aller faire quelques balades au cœur de ce paradis terrestre.
L’unique route qui passe dans le Fiordland nous fournit un petit aperçu de la magnificence sauvage de la région. Évidement, pour apprécier pleinement le Fiordland, il vaut mieux prendre soit la voie de airs, soit la voie des mers… Mais pour l’instant la beauté stupéfiante de la nature qui nous entoure suffit à contenter nos yeux avides. Nous nous arrêtons tous les 5 kilomètres pour essayer de capturer des morceaux de paysage et le souvenir de cette splendeur. Une petite rivière à l’eau bleu polaire coule au fond d’une ancienne vallée glacière, au milieu des gerbes de tussock, cette grande herbe dorée qui se plaît tant dans cette région. Une chaîne de montagnes abruptes au tons violacés vient encadrer cet hallucinant panorama.

Nous nous arrêtons à « Mirror Lakes » où une étendue d’eau paisible dédouble la montagne avec talent. Puis, un peu plus loin, nous nous lançons dans une balade de 3 heures vers les hauteurs de Key Summit. Au départ (ou à l’arrivée) de la fameuse Routeburn Track, l’une des 9 great walks de Nouvelle-Zélande, Key Summit offre un aperçu de ce que la great walk peut offrir…

Le Fiordland National Park se reflète dans les Mirror Lakes

Le Fiordland National Park se reflète dans les Mirror Lakes

Les membres de notre expédition sont tous ravis ! Au sommet, nous découvrons un petit plateau alpin sur lequel poussent ci et là de petits arbustes et herbe grasse. Quelques petits lacs parsèment le paysage, tandis que leur eaux stagnantes jouent avec les reflets des montagnes qui nous encerclent. Par delà le plateau, s’offre à nous une vue plongeante et grandiose sur trois vallées et sur les sommets enneigés qui nous retient au moins 1 heure ! Quel tableau !

Nous quittons Léa et Sam dans le soir tombant et retournons dormir à Te Anau où Younn et François ont réservé un camping. Bilan de la journée :

– Ben c’était pas pire, commente Younn.
– Ça m’a ouvert l’appétit ! s’exclame François.

Nous nous couchons tôt car demain, on y retourne  ! Nous voulons assister au lever du soleil et nous avons également réservé l’inévitable croisière sur le plus connu des fjords de Nouvelle-Zélande : Milford Sound !

Key Summit

Key Summit

La croisière de Milford Sound

A l’approche des fjords, alors que notre route serpente entre les montagnes, un Midas poète applique son « toucher d’or » sur chaque sommet enneigé. C’est toute la montagne qui progressivement s’illumine sous la magie solaire alors que la lumière poudreuse joue dans les nuages bas.

Le Fiordland National Park s’éveille

Le Fiordland National Park s’éveille

Nous arrivons à l’embarcadère. La magie de tantôt s’évapore instantanément alors que la grande baffe de l’industrie touristique nous remet sans ménagement les pieds sur terre ! Fini le lyrisme, bonjour le tourisme ! Le hall d’embarquement pour les différents bateaux de croisière ressemble à un aéroport. Un flux incessant de bus dégueule un long flot de visiteurs auxquels nous nous mêlons avec réticence… Après la liberté des grands espaces vierges, nous voici dirigés et compressés dans des files impatientes, alignés en rang d’oignons comme des moutons attendant la tonte !

Heureusement le bateau que nous avons choisi n’est pas trop gros et se lance parmi les premiers sur les eaux profondes du fjord, que nous pouvons donc admirer sans trop d’interférences humaines. Et il faut bien admettre que ça vaut le détour. C’est splendide ! Le temps n’est pas si clément qu’hier et, à cette heure matinale, le fjord est majoritairement dans l’ombre, mais la hauteur des pics acérés qui nous entourent est vraiment impressionnante, comme l’est aussi la puissance des nombreuses cascades qui en dévalent les flancs. On ne sait plus où donner de la tête avec toutes ses merveilles ! Les montagnes et leurs falaises, le vert de la forêt qui recouvre les flancs du fjord, la lumière matinale aux allures divines qui perce les jolis nuages, les cascades… François, en manque, teste le café gratuit servi à bord, le qualifie de café « le plus infâme qu’il ait jamais goûté, et c’est pas peu dire ! » et le balance par dessus bord en tirant une mine dégoutée. Plus loin, un groupe d’otaries à fourrure se prélasse sur les rochers en prenant des poses de bimbos américaines.

Le Queen Mary II arrive au bout de Milford Sound

Le Queen Mary II arrive au bout de Milford Sound

Nous passons 1h30 à naviguer sur les eaux du fjörd, mais y aurions volontiers passé d’avantage de temps pour pouvoir explorer la côte plus avant et admirer les endroits moins fréquentés. Alors que nous voguons vers l’embarcadère, nous assistons à un évènement inattendu : le Queen Mary II s’engage dans le fjord à notre suite ! Voila qui ajoute du piment à notre croisière ! Le mastodonte flottant est ridiculisé par la taille immense des pics alentours. On dirait presque un vulgaire zodiac !
C’est sur cette image cocasse que se termine notre promenade aux Milford Sound. Il est temps à présent de quitter le Fiordland et de remonter vers Wanaka où nous quitterons nos amis. Dieu sait quand nous les reverrons !!

A bientôt

Tintin & Riette

Les rayons matinaux du soleil percent les nuages et rasent les sommets de Milford Sound

Les rayons matinaux du soleil percent les nuages et rasent les sommets de Milford Sound


Bons plans / Infos pratiques :

Randonner dans le Fiordland National Park :

  • Key Summit : 3,4km pour 3 heures aller/retour dans les hauteurs du parc sur un chemin facile. En haut la vue est sublime à 360° et une petite boucle est proposée sur le plateau montagneux. A ne pas manquer, absolument superbe !
    Situé au départ de la Routeburn Track. Toilettes et grand parking disponibles.
  • Lake Marian : 2,4km pour 3 heures aller/retour. Cette marche vous fera passer par une jolie petite cascade avant de vous emmener dans les hauteurs du Fiorland National Park jusqu’aux rives d’un superbe lac dans lequel se reflètent les sommets alentours. Une autre marche à mettre dans votre planning sans hésiter !
  • Gertrude Saddle : 7km 4-6 heures aller/retour. Vous voulez prendre de la hauteur et avoir une vue plongeante sur l’ensemble du Sound ? Alors c’est la marche qu’il vous faut. Les vues sont à couper le souffle ! Le must de la randonnée sur 1 jour dans le Fiordland.
  • Routeburn Track – Kepler Track – Milford Track : Ces 3 randonnées sur plusieurs jours comptent parmi les 9 Great Walk de Nouvelle-Zélande. Nous n’en parlerons volontairement pas ici, il y a moult informations déjà disponibles à leur propos sur le net. En revanche si vous envisagez de faire la Milford Track, prévoyez de réserver vos huts plusieurs mois à l’avance, durant la bonne saison la randonnée est bookée pour la saison parfois 6 mois à l’avance ! Pensez également que ces pistes sont parmi les plus demandées de NZ, les hut sont donc hors de prix et on ne peux pas nécessairement y camper.

Camper dans le Fiordland National Park :

  • Entre Te Anau et le tunnel de Milford, la route est jalonnée de campings du DOC. Contenant 2 à 20 sites chacun vous pouvez camper aux campsites de (Cités dans l’ordre Milford > Te Anau) : Lake Gunn, Cascade Creek, Upper Eglinton, Smithy Creek, Kiosk Creek, Deer Flat, Mackay Creek, Totara ou encore Walker Creek

La croisière sur Milford Sound :

  • Voyageant avec un budget serré, la croisière de Milford Sound était un peu le « craquage » de l’île du sud… Nous avons donc été au plus cheap et avons booké un trip avec Juicy Cruise. 55$ pour 1h30 de croisière pour le départ de 9:15 uniquement ! Pour chaque départ suivant, le prix augmente (69$, puis 79$).
    Si vous êtes en budget serré la première croisière de 9:15 est donc ce qu’il vous faut. En revanche la lumière n’est pas terrible car le soleil est encore derrière les sommets (la preuve sur nos photos…). Si vous voulez donc faire une photo digne du National Geographic il faudra passer plus tard.
  • Si vous souhaitez être les premiers à partir sur Milford Sound ou si vous souhaitez embarquer plus tard, nous vous conseillons Real Journeys. Ils ont en effet un départ à 9:00 ce qui vous assure un Milford Sound rien que pour vous ! Pour les départs plus tard, il proposent un package un chouilla plus cher (88$) mais qui vous fera voguer sur les eaux de Milford Sound pendant 2h30 !
    Si vous possédez la carte Frogs-in-NZ vous pourrez obtenir 10% de réduction !

La croisière sur Doubtful Sound

  • Le top des croisières dans le Fiorland National Park. Si vous avez le budget (220$ avec Real Journeys) foncez ! 7 à 8 heures de paysages qui claquent ! Le Doubtful Sound est considéré comme l’une des expériences les plus incroyables de Nouvelle-Zélande, et est réputé être encore plus beau que Milford Sound malgré des pics moins élevés que ce dernier ! Il est également beaucoup moins touristique. Évidemment les prix en refroidissent plus d’un, mais c’est également car il n’est tout simplement pas accessible par la route ! Bref si vous avez le fric, et que vous cherchez l’authenticité n’hésitez pas. En tous cas nous si avait eu tout plein de billets on aurait craqué ! 🙂
    Si vous possédez la carte Frogs-in-NZ vous pourrez obtenir 10% de réduction !

 

Cet article comporte 14 commentaires
  1. donc après les paysages volcaniques d’Islande, les rivières et les lacs canadiens, vous nous emmenez en Norvège… en fait vous faites un tour du monde, la NZ c’est juste un prétexte pour nous faire croire que vous êtes posés quelque part!

    C’est encore une fois superbe, le plateau en particulier, et j’aime beaucoup la photo de la cascade dans le fjörd aussi.

    et une petite rencontre avec le QMII dans ces eaux, ça doit être magique 🙂

  2. ha et j’oubliais, le café a l’air absolument fabuleux! (pour que François le dise, c’est que ça doit être vrai, on peut lui faire confiance en terme de détection de café dégueu!)

  3. Salut époustouflant encore une fois magnifique nature belles photos J’ai trouvé le lac Wakatipu et Te Anau je situe où vous êtes mais ma carte est petite c’est bien très beau bisous

  4. C’est toujours un grand plaisir de vous retrouver.
    Cet endroit et les photos sont magnifiques.
    Bonne continuation, je vous embrasse.
    Fred de retour des Moissons Rock.

  5. Bonjour les enfants c’est toujours aussi splendide et vous nous faites profiter de belles images de cette belle nature . Pour moi je suis en croisière une quinzaine de jours en Vendée ce n’est pas mal non plus .Bises à vous deux .

  6. cela me rappelle la Norvège bien sur, magnifique et beau temps extraordinaire.

    quant au café ce doit être François qui a appris à Elina à dire « c’est pas bon!!! »

    bises à tous

  7. Petit bon plan, au camping de Te Anau, il propose la croisiere sur le Milfordsound avec Juicy a $40 quelque soit l’heure!

    Et vos photos sont magnifiques!

  8. ONT NE PEUX QUE VOUS FAIRE DES COMPLIMENTS POUR LES PHOTOS CA DEVIENS LASSANT ! ! ! ! ! je blague.Le levé de soleil de Mariette est ma préféré
    Que fait le Queen Mary ici ? ? ? l’ocean est a combien de kilomètres ? ?

  9. Salut !
    Je me demandais juste à quelle période vous aviez fait la croisière, pour voir le Queen Mary II (c’est trop cool !)

    Bonne continuation, et au plaisir de vous lire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
×Close search
Rechercher