skip to Main Content

Flag_english

Préparatifs pour le voyage

Dimanche 2 novembre. Objectif du jour : repartir avec une voiture. Le Car Fair d’Ellerslie est ouvert de 9h à 12h, ce qui laisse peu de temps. Il y a beaucoup de vendeurs, mais également énormément d’acheteurs, et les voitures potables partent comme des petits pains. En milieu de matinée, et après beaucoup d’hésitation, nous réussissons à dénicher une voiture ayant l’air en bon état et offrant un bon rapport qualité/prix. Argent et papiers échangés, nous voilà seuls avec notre nouveau carrosse : une Honda Odyssey de l’an 2000 vert sapin, sept places, avec 150 000 bornes au compteur et 4 pneus neufs. Nous la prénommons Léonie histoire de faire comme tous les backpackers qui donnent un petit nom à leur voiture.
Après notre première nuit dans la voitureA présent, il faut nous équiper ! Nous passons l’après midi à K-Mart et Wharehouse, paradis du super-discount, et nous équipons pour la cuisine. Nous fonçons ensuite chez Bunnings, grand magasin de bricolage à bas prix. Quelques instants plus tard, nous sommes sur le parking en train de mesurer, scier, visser, … Enfin la structure de notre lit prend place dans l’habitacle et nous sommes fins prêts pour partir à l’aventure !

Notre première destination sera Hamilton, ville relativement importante de l’île du nord, dont on nous a vanté les magnifiques jardins. Nous roulons sur une route sinueuse au panorama probablement superbe, mais c’est difficile à dire puisqu’il fait nuit noire. Aucune aire de repos à l’horizon… Le camping « sauvage » est interdit hors des rares zones prévues à cet effet, ce qui oblige à passer les nuits dans des campings hors de prix (l’amende pour camper dans une zone non autorisée est de 200$). Il est trop tard, il fait nuit noire, nous sommes au milieu de nulle part dans les montagnes. Nous nous arrêtons donc malgré tout au détour d’un virage, à l’orée d’une pinède pour y passer la nuit. Parfait endroit pour tester notre nouveau palace, en pleine nature sous un superbe ciel étoilé.

Après notre première nuit dans la voiture... Bienvenue en Nouvelle-Zélande
Après notre première nuit dans la voiture… Bienvenue en Nouvelle-Zélande

Hamilton et ses magnifiques jardins

Nous nous réveillons le lendemain matin sous une pluie battante, dans un environnement végétal vert éclatant. La nature, sous cette pluie, est complètement exubérante. Nous gagnons Hamilton, mais malheureusement le temps ne s’améliore pas. Ce dernier point n’est pas réellement gênant, car Hamilton ressemble à une gigantesque zone commerciale. Hormis sa coquette rue principale pleine de restaurants et bars dont la réputation a fait le tour du pays, la ville manque cruellement de charme. Au milieu des restaurants, nous croisons le mémorial de Riff Raff, tout droit sortit du Rocky Horror Picture Show, à l’emplacement exact du salon de coiffure où O’Brien a travaillé dans les années 60 et y a imaginé ce scénario déjanté d’aliens/vampires bi/trans sexuels.
Nous profitons donc du sale temps pour régler des questions administratives (encore !) relatives à notre assurance au tiers et assistance mécanique. Il nous faut également réserver un rendez vous chez le garagiste pour Léonie qui a besoin d’un nouveau tampon pour sa roue arrière afin d’être en pleine forme.

La section maori des jardins d'Hamilton
La section maori des jardins d’Hamilton

Après la pluie sur les rosesLe lendemain, le temps clément nous invite à la balade. C’est le moment où jamais pour visiter les fameux Jardins d’Hamilton, réputés parmi les plus beaux du monde. On y trouve des jardins japonais, chinois, italiens, indiens, maoris, tropicaux, potagers et herbes aromatiques, une roseraie, et bien plus encore. Tous plus beaux les uns que les autres, on y rêvasse en observant ce festival de couleurs et de parfums. Magnifique terrain de jeu pour les photographes, superbe décor pour les jardiniers et amateurs de fleurs, délicieuse balade pour tous. En passant dans la roseraie, des souvenirs de notre semaine à Istanbul nous reviennent à l’esprit : l’atmosphère tout entière sent le loukoum à la rose ! Nous passons plusieurs heures dans ce dédale de jardins, mais n’avons malheureusement pas le temps de visiter l’ensemble de cet immense parc. Il faut amener Léonie au garage.
Lorsque nous récupérons notre bolide, il est trop tard pour repartir. Nous passons donc une nouvelle nuit ici en attendant la suite de notre périple vers un village un peu hors du commun…

Matamata et Hobbiton, le village Hobbit

 Au petit matin, nous roulons en direction de Matamata sur une coquette route de campagne zigzaguant au milieu d’un superbe décor vallonné où les petites collines vertes côtoient les hautes montagnes aux tons violacés qui déchiquettent l’horizon. Le paysage offre une très belle démonstration du sfumato de M. Da Vinci, s’estompant dans le lointain en un voile mystérieux.
Matamata est une petite bourgade paysanne prospérant grâce à l’élevage des vaches pour en tirer des produits laitiers, et à l’élevage de chevaux. La vie du village a basculé le jour où Peter Jackson a choisi de venir filmer les scènes de la Comté pour Le Seigneur des Anneaux et le Hobbit à 20mn du centre ville. Aujourd’hui, le village connaît la célébrité et voit des dizaines de bus déverser des troupeaux de touristes enjoués (dont nous faisons partie) pour aller visiter Hobbiton, le fameux village Hobbit.

Joli trou fleuri à Hobbiton, le village Hobbit
Joli trou fleuri à Hobbiton, le village Hobbit

La météo annonce toute une journée ensoleillée. Ravis, nous sautons donc sur l’occasion pour réserver notre place aujourd’hui afin d’aller faire un tour en Terre du Milieu et s’arrêter saluer Bilbon à Hobbiton. Après la douloureuse note de 75$ par personne pour se voir autoriser à entrer sur le site, nous découvrons le charmant petit village aux portes rondes et aux potagers opulents. Tout y est réel ! Hormis l’arbre sur Cul-De-Sac qui est en plastique, et le faux lichen collé sur les barrières. Notre guide nous régale d’anecquedotes croustillantes sur le tournage ou sur les fans un peu trop enthousiastes qui viennent faire la visite. Conquis par la magie des lieux, nous prenons une multitude de clichés de ce lieu très photogénique.
Mais en arrivant devant Cul-De-Sac, la météo nous fait lâchement faux bon ! Une pluie diluvienne s’abat sur nos têtes ! Déception… Nous n’avons pas un cliché du trou valable. Puis finalement, l’ambiance change de manière dramatique. Le tonnerre se joint à la fête. Nous voilà donc comme de véritables petits Hobbits à patauger gaiement dans la gadoue en direction de l’auberge du Dragon Vert pour y déguster une bière au coin du feu. Expérience mémorable !

Le trou de hobbit du boulanger de Hobbiton
Le trou de hobbit du boulanger de Hobbiton

En repartant, nous allons camper sur l’aérodrome de Te Aeroa, où la nuit coute 13$ par personne. Nous n’avons pas assez de monnaie, et on ne peut pas payer en carte bancaire. Bevan, un maori très sympathique qui gère le site, nous invite finalement chez lui ! Il nous offre une douche chaude, un peu de chocolat et nous regardons un film ensemble. Chic type ! Merci Bevan.

Demain nous partirons à la découverte du plateau volcanique de Rotorua.

A bientôt

Tintin & Riette


Bons plans

Hamilton :

  • Camper au Glenview Bowling Club : 10$/nuit et par véhicule. Douches 2$/7mn. Et le club sert de la bonne bière néozélandaise. Vue sur la rivière Waikato, situé juste en face des jardins.
    211 Peacockes Rd
    Fitzroy
    Hamilton 3206
  • Les Jardins d’Hamilton : entrée gratuite ! Des heures de balades dans un magnifique environnement floral et parfumé.
  • Le musée Maori Waikato : entrée gratuite. Introduction à la culture Maorie via une superbe collection permanente. Expositions temporaires payantes.
    1 Grantham Street (au sud de Victoria Street)

Cet article comporte 6 commentaires
  1. Merveilleux voyage chez les hobbits ! Trop bien ! la Conté, mince, vous y êtes, et nous aussi grâce à vous…Superbe les jardins d’Hamilton, j’ai un faible pour le jardin japonais et le jardin mahori…Merci pour le trip..Quand même boire une bonne bière dans la taverne du dragon vert, ça le fait !!
    bises et vivement la suite…

  2. Merci pour la visite de Cul de sac, un peu déçu qe ne pas avoir vu Gandalf, la visite de Tintin et Riette méritait bien un feu d’artifice.

    Je ne suis pas sur que les Hobbits qui passent leurs têtes à la porte soient réels, j’aimerais bien voir leur pieds!!!

    Mamé profite de sa présence avec nous pour visiter la NZ, elle a refait le voyage d’Australie.

    gros bisous

  3. 14h20 du retard pour lire mon journal petit déjeuné perturbé Pascal Sophie Mame tous ensembles nous sommes donc entrain de vous lire encore de belles photos jolies jardins les petites maisons des Hobbits très sympas belles roses beaux paysages bonne suite bisous. Mamie

  4. c’est carrément MAGIQUE !!!! merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!
    euh ….si ça peut vous consoler … on a la même pluie en ce moment !!
    bisous bretons
    GMM

  5. excellent le village hobbit 🙂 (sauf le tarif :S )

    et les jardins sont superbes!

    pon a même pas droit à une vue extérieure de votre carrosse?

  6. O K Gaultier les travaux de construction du lit aurais été sympha aussi je vous casse mais faut bien rire .La photo de l’aerodrome c’est toi qui a cassé la cloture ! ! Bonne route a LEONIE .Je te trouve une petite mine MARIETTE.
    Je vous souhaite plein de bonne chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back To Top
×Close search
Rechercher