skip to Main Content


Peaks of the Balkans est un circuit de randonnée de 192 km passant sur les sommets de l’Albanie, du Kosovo et du Monténégro. Ce circuit, facilement réalisable en 10-15 jours, emmène les randonneurs au cœur de vallées reculées et par-delà les cols enneigés. Connu pour la beauté brute de ses paysages, pour sa nature préservée ainsi que pour l’accueil inégalable de ses habitants, ce trek nous lançait des œillades aguicheuses depuis déjà quelques années. Nous voilà partis à sa rencontre, direction Theth en Albanie qui sera notre point de départ !

Le veux bus poussif nous dépose à Shköder, devant le camping Legjenda juste au pied du château qui trône sur les hauteurs de la ville. Le conducteur, bonhomme et avenant, nous salue de la main en repartant, heureux d’avoir pu pratiquer son anglais avec nous durant les trois heures de route depuis Tirana, la petite capitale de l’Albanie. En échange, il a tout arrangé pour nous : le contact avec la jeune gérante du camping et notre emplacement réservé dans « the best place in Shköder ». Nous sommes en effet très bien accueillis par Loren, lumineuse et sublime jeune femme dont le dynamisme et le sourire radieux ensoleillent notre arrivée en Albanie. Elle passe quelques coups de fil pour nous, tout est prêt. Demain, un 4×4 nous emmènera jusqu’à Theth, porte convoitée vers Peaks of the Balkans, début de notre aventure.

Theth paradis au cœur des Balkans

Après un peu plus d’une heure et demi sur une petite route de montagne depuis Shköder, la route disparaît soudainement laissant place à une piste ardue menant jusqu’à Theth. Étroite. A peine assez large pour le Land Rover qui nous transporte. Impossible d’y croiser un autre véhicule sur certaines portions. Bordée sur la droite d’un précipice sans fond. La moindre manœuvre maladroite et nous prenons un raccourci vers notre fin. On comprend aisément qu’il faille dans les trois heures pour parcourir cette distance qui semble si ridicule sur la carte. Bon… Il y a aussi les nombreux arrêts de notre chauffeur, qui semble consommer autant de caféine que son 4×4 consomme de pétrole ! Ça nous convient bien, le paysage est superbe, le café turc est bon, nous ne sommes pas pressés et les tenanciers des estaminets de montagne sont de très bons hôtes ! Nous tentons de mémoriser nos premiers mots d’albanais à leur contact. Ça va sans dire que c’est pas fastoche.

Le 4×4 nous dépose au cœur de Theth, à deux pas de l’iconique petite église du village, sur fond de montagnes découpées. Nous allons loger à la Bujtina Polia Ghesthouse. À moindre coût, nous sommes autorisés à camper dans leur jardin et à profiter des repas de la maison. Ceux-ci s’avèrent gargantuesques et délicieux. Une des meilleures adresses du coin, paraît-il. Les groupes de randonneurs guidés s’y pressent d’ailleurs.

La vieille église de Theth - Albanie

La vieille église de Theth – Albanie

Pavlin, le propriétaire des lieux, nous parle du chemin de randonnée Peaks of the Balkans, dont il a participé à la création il y a quelques années.

Bujtina Polia guesthouse - Theth, Albanie« Le but, évidemment, c’était de rapprocher les peuples de ces pays, l’Albanie, le Kosovo, le Monténégro, séparés par des frontières et par les récents conflits de cette région des Balkans. Mais l’idée était aussi de développer l’activité des montagnes. Éviter l’exode rural, vous savez. Proposer une alternative aux jeunes et aux familles. Il faut faire ça intelligemment, c’est pourquoi nous avons créé un trek. Les touristes qui viennent ici aiment la nature et la montagne. Nous essayons d’attirer des gens respectueux et sensibles à l’environnement. C’est vital. Il faut préserver ce paradis à tout prix ! Heureusement que la route est mauvaise pour venir jusqu’ici. Ça a pour le moment préservé la région des investisseurs immobiliers. Mais jusqu’à quand ? »

Le soleil se couche sur Theth, teintant de rose les sommets des alentours alors que nous jouons avec les enfants de Pavlin et de ses frères. Quel écrin privilégié pour grandir en effet ! Les enfants courent, cheveux aux vents, montent à cheval, apprennent de multiples langues au contact des voyageurs…

Peaks of the Balkans – Etape 1 : Theth – Valbona

19,5km, 8-9h, D+ 1075m, D- 850m.

Peaks of the Balkans : Theth - ValbonaNous commençons notre trek par l’étape la plus connue et la plus empruntée, reliant Theth à Valbona, village presque entièrement dédié au tourisme. Une route bitumée relie en effet ce village au reste du monde, facilitant son accès au tourisme, ce qui fait écho aux paroles de Pavlin. Les voyageurs qui souhaitent faire une journée de randonnée durant leur séjour en Albanie optent souvent pour cette destination facile d’accès. On leur donne raison. L’étape de randonnée entre Theth et Valbona est l’une des plus belles du circuit de Peaks of the Balkans

Le début de la randonnée, si l’on part de Theth, est plutôt sportif. Il nous faut nous hisser de 1000m de dénivelé sur à peine 7km, pour atteindre le col de Valbona.  Autant vous dire que c’est pas de la tarte et qu’avec notre régime BCBP (burger-camembert-bière-pizza) des derniers mois, la machine peine à se remettre en marche. Nous traversons avec peine un enchaînement de forêts et de prairies couvertes de milliers de fleurs, offrant des vues spectaculaires sur la vallée de Theth. Nous constatons rapidement que ce trek est populaire. De jeunes albanais mènent sur le chemin des cohortes de chevaux portant les bagages des marcheurs les moins expérimentés ou les plus âgés. Un job d’été pour les jeunes du coin, « sain et lucratif », nous a-t-on dit, puisqu’ils réalisent les allers et retours dans la journée et cela quotidiennement pendant tout l’été.

Il existe aussi une autre source de revenu sur le trajet. Ce sont des cafés, avec vue s’il vous plaît ! De petites gargotes charmantes, installées à même la pente, sur le bord du chemin, où l’on peut se reposer et se restaurer avant de repartir. Le luxe et l’opulence, voilà ce que c’est ! On s’arrête évidemment.

Peaks of the Balkans. Entre Theth et Valbona, Albanie.

Peaks of the Balkans. Entre Theth et Valbona, Albanie.

Nous arrivons au col, le Valbona pass, pour constater que, effectivement, la vue en jette pas mal ! Estomaquant, tout bonnement. Nous restons d’ailleurs stupéfaits un moment, ne sachant englober en un regard ce paysage immense s’étendant à 360° autour de nous. Nous nous sentons ridicules.

La nature se charge de nous faire redescendre les pieds sur terre en nous faisant tomber d’un coup le ciel sur la tête. Plutôt radical comme méthode, mais redoutablement efficace ! Pas étonnant que les gaulois la craignaient fort ! Nous devons nous hâter pour redescendre, il n’est jamais bon de trainer au sommet des montagnes par ces conditions météorologiques. Pourtant la lumière est sublime, puissante, contrastée ! Nous voudrions nous arrêter tous les 50 mètres pour photographier la beauté brute des montagnes sublimée par la tempête. Nous dévalons la pente sous un orage terrible, trempés comme des soupières par les fureurs du ciel. Cela nous rappelle les bases de la montagne : toujours se méfier de la météo des hauteurs, violente, brutale, imprévisible !

Valbona pass - Albanie - Peaks of the Balkans

Valbona pass – Albanie – Peaks of the Balkans

Nous parvenons à Valbona en même temps que le beau temps, et y retrouvons l’asphalte sans plaisir. Nous y retrouvons également des déchets laissés par un type d’hommes peu scrupuleux. Comment peut-on abandonner autant de détritus ? Les bords des routes en sont jonchés ! Comme nous nous en doutions, Valbona n’a pas un charme fou. Nous passons la nuit à la Jezerca Guesthouse, campant dans le jardin comme la veille à Theth, et dégustant les spécialités locales.

M. & Mme Shoes

Portraits des Balkans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
×Close search
Rechercher