Flag_english

Grande adepte des jupes au quotidien, je me demandais depuis un moment comment concilier mes voyages « à la roots » avec cet article d’habillement indispensable (si si) ! C’est vrai qu’à première vue, la jupe n’a pas la réputation d’être très pratique et, chez les aventurières modernes, elle est dorénavant systématiquement détrônée par son envahissant rival : le pantalon !  Mais parfois, comme moi, on est un peu nostalgique du charme des exploratrices d’antan à la Alexandra David Néel, à la May French Sheldon ou encore à la Harriet Chalmers Adams qui parcouraient le vaste monde avec leurs jupons et leurs ombrelles en dentelle !
Harriet Chalmers AdamsEt lorsqu’on est est voyageuse, on a aussi parfois simplement envie d’être plus en accord avec la culture des pays que nous traversons. De pouvoir éviter cette légère sensation d’inconfort lorsque nous déambulons dans les rues en pantalon ou short de randonnée ultra moulant (souvent hyper moche et informe, en plus !), lorsque les autres membres de la gente féminine alentour arborent jupes et jupons aux couleurs vives. Ou alors, carrément, on souhaite échapper à l’humiliation de se voir enroulée comme un maki japonais dans un bout de vieux rideau défraichit à l’entrée des temples (comme lors de notre voyage à Bali, par exemple…), des églises ou des mosquées (comme ce groupe de jeunes japonaises à la tenue « non réglementaires » que nous avions vu lors de notre séjour à Istanbul).

Pour toutes ces raisons je me disais que, pour la suite du périple, il fallait absolument que je me trouve une jupe de voyage ! Oui mais seulement voila, c’était mission impossible ! Tout simplement, ça n’existe pas… Si les rayons de la plupart des magasins d’outdoors sont blindés à craquer de déclinaisons de pantalons de rando de toutes formes et couleurs, ils sont en revanche dépourvus de jupes !! Injustice ! Les rares boutiques qui en vendent proposent seulement un ou deux modèles qui, bien que très jolis, sont légèrement beaucoup trop courts pour aller caracoler dans les campagnes indiennes ou dans les rues du pakistan (entre autres). Ils vendent aussi parfois quelques robes de coton dans leur rayon « loisir », mais on se retrouve alors vraiment limité en terme de performances techniques ! Pas franchement optimisées pour le trek, si vous voyez ce que je veux dire… C’est lourd, ça n’évacue pas la transpiration, ça met trois plombe à sécher et ça finit inévitablement par se transformer, au bout de quelques semaines d’utilisation intensive, en un bout de chiffon informe et décoloré, dégageant des odeurs suspectes. Sexy, me direz vous !

La jupe de voyage par Macabi

C’est donc sur ce triste constat que j’avais décidé, un peu ronchonnante et dépitée, d’abandonner l’idée de LA jupe, et de continuer à me trimballer mon pantalon de rando mal taillé et mon look de touriste allemande sexagénaire. Jusqu’à ce que je tombe sur ce site : www.macabiskirt.com. Miracle ! Il ne vend qu’une chose : des jupes, spécialement étudiées pour la randonnée et le voyage  !

Carol, la créatrice de la robe, en pleine session de pêche !L’histoire a commencé avec une américaine, Carol Louder, qui aimait aller pécher dans le Yucatan. Elle rêvait d’une jupe qui serait « idéale pour le climat, et qui respecterait les coutumes locales. Qui supporterait le soleil et la chaleur, qui ne s’emmêlerait pas dans mon fil de pêche, et qui sécherait rapidement. Mais qui pourrait également être portée le soir à des cocktails ou à des diners. » Comme moi, elle n’avait pas trouvé son bonheur sur le marché… Et elle a donc décidé d’en fabriquer une!  Et, pour ma plus grande joie, de la commercialiser ! Très emballée, j’envoie donc illico un mail à Macabi pour savoir s’ils peuvent m’expédier une jupe jusqu’en Nouvelle Zélande, où je voyage actuellement…

Une semaine plus tard, je reçois un beau colis rouge et blanc de l’American Post. Youpi !  A l’intérieur, se trouve ma nouvelle jupe de voyage Macabi, modèle long et couleur charcoal. Trop belle ! La matière est vraiment légère douce et fluide, et les finitions sont au top. Jusque là, je suis plutôt satisfaite. Maintenant, il n’y a plus qu’à la tester « into the wild ».

Une jupe pour randonner, accessoire parfait de la fille qui voyage

Dès le lendemain, j’enfile ma nouvelle conquête ainsi qu’une paire de legging et nous partons, direction la montagne ! Et oui, c’est l’hiver en nouvelle Zélande, et nous venons de passer au travers d’une grosse tempête de neige. Voyons comment la jupe se comporte lorsque l’on randonne dans la neige !

Premier essai de la jupe Macabi dans la neige néozélandaiseRésultat, c’est vraiment top. La jupe est vraiment large et ne gène pas du tout les mouvements, même entravés par dix centimètres de neige et en pente raide. Autre « plus » pas négligeable, la jupe est transformable. Que je vous explique : mettons que vous souhaitiez monter un échelle sans que tous le monde ai une vue imprenable sur vos dessous affriolants ou, comme dans le cas présent, que vous souhaitiez escalader un amoncellement de rochers verglacés, et bien vous pouvez transformer en quelques secondes votre jupe en sarouel grâce  à un ingénieux système de clip !!

Lorsque le terrain est accidenté ou que le vent souffle la jupe Macabi se transforme en pantalon grâce à un ingénieux système de clipsDepuis que j’ai fait son acquisition, je la porte à chaque sortie. La jupe s’est retrouvé griffée par de vilaines plantes à épines, vautrées dans la gadoue lorsque sa propriétaire voulait prendre des photos au ras du sol, trempée par les averses hivernales… Résultat : pas un accros, pas froissée, apparemment insalissable, étonnamment chaude, super confort et elle sèche vraiment en deux-deux! Le seul petit point négatif que je peux noter, c’est par jour de tempête. Lorsque le vent est vraiment fort, la jupe se prend pour un drapeau fou et elle révèle fâcheusement vos gambettes à la vue du monde, jusqu’à la hauteur des genoux (ouh la la..!).

Toujours grâce à l’ingénieux système de clips, vous pouvez aussi transformer en un rien de temps votre jupe de voyage en short !! Comme vous pouvez le voir sur cette photo, ça peut être fort utile lorsque vous allez vous balader le long d’une plage, ou lorsque vous voulez aller pêcher dans le Yucatan, par exemple. Et évidemment, c’est un point inestimable (et un gros avantage par rapport au pantalon ) lorsque le chemin de randonnée que vous empruntez vous oblige à traverser des rivières !!

Et lorsqu'il faut tremper ses gambettes ou que l'on veut profiter du soleil, on peu en faire un short !Dernière astuce de cette jupe géniale : les poches ! Deux poches immenses à la Mary Poppins sont cousues de chaque coté de la jupe, et dans ces poches, d’autres poches secrètes, dont une avec fermeture éclair dans laquelle glisser passeport et argent de poche sans risque des voleurs. Bref, de quoi trimballer un joli foutoir partout avec soi sans se soucier d’un encombrant-et-trop-facilement-volé/égaré sac à main ! Ultime trouvaille : la jupe toute entière peut se ranger dans sa propre poche de sécurité à fermeture éclair (un peu à la mode K-Way) pour prendre un minimum de place dans vos bagages.

Conclusion du test : j’adore ! Je n’ai qu’une hâte : pouvoir vraiment mettre cette super jupe de voyage en action lors de notre prochain grand voyage au long du Mékong ! J – 20, les amis !

Ci dessous, une petite galerie de photos de la jupe et de sa zozotte de propriétaire se baladant en Nouvelle Zélande !


Retrouvez tous les modèles (il y en a même pour homme !) et couleurs sur le site de Macabi : www.macabiskirt.com


 

Cet article comporte 12 commentaires
  1. Super ! J en veux une ! Dis moi tu as paye combien pr l envoi en nz ? Et a la taille est ce que c est un elastique ? Derniere question short regular ou long ? Il s agit de la longueur de la jupe je supose sur tes photos c est quelle version ? Merci bcp de ce partage je cherche ca depuis lgt aussi !

  2. Salut Melanie,

    Le hic c’est les frais de ports. Pour la Nouvelle-Zélande c’est 44.15$ US. J’avoue ça fait mal… Mais comme c’est l’unique chose que je vais porter pour les 8 prochains mois en Asie, je me suis dis que ça valait le coup d’investir.
    A la taille c’est un élastique, tu peux donc la porter comme tu le veux : taille basse ou taille haute. Fais tout de même attention lors de l’achat, moi je suis grande (1,73m), la long lenght me convient donc bien (élastique à la taille, la jupe arrive aux chevilles), mais si tu es plus petite tu pourras peut être choisir une regular sinon tu marcheras dessus 🙂
    Il y a une galerie sur le site pour comparer les jupes sur des nanas de différentes tailles (bon les mesures sont en pieds mais ça donne une idée en plus des size info) :
    http://www.macabiskirt.com/photos-of-lengths-and-ways-to-wear

  3. super cette jupe je commande pour claire pour noel.fabuleu ce que vous faites je suis née trop en avance ,j’aurai aimé le faire.
    tata annie

  4. Cooool ça !!! merci pour l’idée !
    Juste une question sur la livraison…. les délais ça donne quoi ? je suis encore en france mais je pars le 30 donc j ai peur que ça soit un peu short sur les délais….
    Si certaines ont commandé en France, ç m’intéresse de savoir si les livraisons sont longues ou pas ! 😉

    1. @Marie : Normalement les temps de livraisons en international sont relativement rapides (autour d’une semaine). Le mieux est que tu envoies un message à Amie, la gérante de la boite, via leur formulaire de contact sur leur site pour te renseigner. Elle peut être envoyer en express ?

  5. Salut Mariette,

    Merci pour cet article. Belle découverte !!
    Je pars en voyage au long cours en Asie pendant plus d’un an et je me demandais : toi qui avait essayé les 2 ‘formats’ de jupe – la Macabi (normale) et la Macabi Slim – laquelle préfères-tu ?
    J’hésite entre les deux. La Macabi ‘normale’ me semble plus jolie (elle a l’air d’avoir plus de tenue) mais la Macabi Slim a l’air peut-être plus pratique et ‘moins encombrante’ (poids et encombrement du sac oblige ;-)). Tu parlais brièvement dans un post que la Macabi Slim avait de nouveau petits détails qui amélioraient la vie. De quoi s’agit-il ?
    Merci de ton retour.

    1. Bonjour Nelly,
      Il n’y a en fait pas grande différence entre les deux modèles, excepté que le tissu de la slim est un peu plus léger et qu’elle a un peu moins d’amplitude que l’autre. A l’usage (après 8 mois d’essai sur les deux), je préfère toujours le modèle normal, qui est plus ample pour mes grandes guiboles. 🙂
      Je te souhaite en tous cas un excellent voyage!

  6. Bonjour,
    Merci pour ce fabuleux article !!!! J’ai passé commande hier soir un modèle « normal » (non slim) mais après coup je me suis rendue compte que je n’ai pas pris la bonne taille !!!
    En effet j’ai pris du L et ça correspond à du 44/46 alors que je fais du 42…
    Je leur ai envoyé un mail illico mais pas de réponse pour l’instant…
    Les frais de port sont très élevés en effet … 34 €…
    Dans le même ordre d’idée, peux tu me dire ton sac « type » ???
    Je pars 3 semaines au Sri Lanka en sac à dos et ne veux vraiment pas m’encombrer mais c’est pas facile !!!
    Quelles chaussures me conseilles tu ??
    Merci beaucoup d’avance et continue ainsi c’est super !!!!!

    1. Salut Jessica,

      J’espère qu’ils verrons ton mail a temps en effet… J’ai voyagé avec un sac Osprey 55L mais pour trois semaines un 40L me semble largement suffisant. La marque Osprey est pas mal et vraiment très résistante et surtout d’un confort absolu, néanmoins j’étais un peu déçue à l’usage par le manque de poches de rangement « pratiques ». Je n’ai pas essayé d’autres sacs donc c’est tout ce que je peux te confier sur le sujet.
      Au niveau chaussures, je voyage avec des Lowa Z-6s cuir version désert qui sont juste parfaite pour moi mais là, je ne me risquerais pas à te donner des conseils. Une paire de chaussure, c’est super perso ! La seule solution, aller en magasin et en essayer plein de sortes. Plusieurs fois. Et surtout ne pas se laisser embobiner par les vendeurs. Tu prends les plus confortables et puis c’est tout 🙂 (même si c’est pas les plus belles ^^)! On a écrit un article dédié à la question dans la rubrique « on a testé » intitulé « comment bien s’équiper les pieds ». Je t’invite à le consulter, il est vraiment complet, notamment sur la question des chaussettes, de la notion gore-tex ou pas gore-tex etc…
      A bientôt et bon voyage !

  7. Ma jupe est arrivée !!! Elle est juste PARFAITE !!!! Ils ont bien changé la taille en M. Je regrette déjà de n’en n’avoir pris qu’une seule mdr.
    Merci Mariette pour tes conseils avisés, mais quand je parlais de « sac type » je voulais savoir ce que tu mettais dedans et en quelle quantité.
    Article très instructif pour équiper mes pieds mille mercis.
    Je me répète mais vraiment merci de m’avoir fait découvrir MACABI skirt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher