Flag_english

Christchurch, mi-juin. Pour nous échapper de la vie urbaine à laquelle nous ne sommes plus habitués, nous avons décidé de profiter d’une météo parfaite pour partir explorer la région des Ashburton Lakes et de Mount Sunday.

Les Ashburton Lakes

Depuis Christchurch, 2h30 de route, dont une portion de gravel road de 30km, nous sont nécessaires pour rejoindre ce coin de nature presque intouchée. Mais c’est accessible facilement avec une deux roues motrices et nous sommes récompensés tout au long du chemin par des panoramas à couper le souffle sur la chaine des Southern Alps et ses magnifiques vallées ! Nous voilà donc en route avec notre copain Sam, au son de la voix grésillante de Paul McCartney  qui s’échappe des haut parleurs de notre super radio cassette d’époque. Retour nostalgique en 1989 ! Nous sommes « obligés » de nous arrêter à tous les tournants : les paysages sont tellement beaux qu’on ne peut s’empêcher de vouloir prendre le temps de les admirer.

Sur la route vers Mount Sunday, dans le Hakatere Conservation Park

Sur la route vers Mount Sunday, dans le Hakatere Conservation Park

Ce matin, il n’y a pas un brin vent. Quelques nuages s’effilochent lentement dans le ciel. Dans la région des lacs, nous y trouvons de magnifiques miroirs presque irréels !  Une réalité parallèle, en symétrie horizontale s’ouvre sous nos pieds lorsque nous nous aventurons près des berges. On rêve de plonger dans ce condensé de géométrie poétique. Le plus beau d’entre eux, Lake Clearwater, nous retient sur ses berges au moins une heure. C’est certainement l’un des plus beaux lacs de Nouvelle-Zélande. C’est en tout cas l’un de nos gros coups de cœur de l’île du sud et nous y prenons des clichés que nous considérons parmi les plus beaux de notre voyage !

Lake Clearwater. Plutôt classe, non ?

Lake Clearwater. Plutôt classe, non ?

Nous poursuivons notre route sur la gravel road, en projetant caillasses et poussières tout autour de nous et en contrôlant deux-trois dérapages dans les virages. Quentin s’amuse comme un petit fou, il se croit de retour au volant de son 4×4 en Australie. Soudain, au détour d’un virage, un immense panorama s’ouvre comme les pages d’un livre de géologie. Une large vallée glacière encaissée, encadrée de reliefs montagneux, se creuse lentement sous le courant d’une rivière bleu polaire… Au centre, le petit Mount Sunday émerge de la croute terrestre, seul, minuscule face aux géants qui l’entourent. Cette vallée servit de décor naturel pour le territoire du Rohan lors du tournage du Seigneur des Anneaux, et c’est à n’en pas douter le lieu qui restitue le mieux l’ambiance du film de toute la Nouvelle Zélande ! On s’y croirait ! Nous suivons la route sinueuse, enjambons la rivière, au son de la BO du film qui épouse comme un gant le panorama !

Mount Sunday, au cœur du Rohan : Edoras

Nous garons la voiture aux abords d’une vaste plaine au milieu de laquelle trône Mount Sunday, le but de notre visite et l’emplacement de la ville d’Edoras dans le Seigneur des Anneaux (les fans reconnaîtrons). En avant pour le sommet ! On regrette presque de ne pas être cavalier, tant la plaine et ses odeurs d’herbe fraîche invitent au galop débridé.

Mount Sunday, plus connu sous le nom de Edoras, le Rohan du Seigneur des Anneaux

Mount Sunday, plus connu sous le nom de Edoras, le Rohan du Seigneur des Anneaux

Mount Sunday n’est pas très impressionnant, et le sommet est vite atteint. Mais de là-haut une vue à 360 degrés sur toute la vallée s’offre à nous. L’emplacement est rêvé pour partager un bon pique-nique ou tout simplement pour lézarder au soleil en goûtant à la beauté et à la sérénité des lieux… Enfin, c’est à dire, si vous avez la chance de passer en dehors des heures de visite du groupe de fans hardcore du Seigneur des Anneaux en short à fleurs qui, débarqués là par un gros minibus 4×4, viennent brandir des épées émoussées vers le ciel en hurlant comme des sauvages.

En dehors de ces charmants hurluberlus, nous n’avons pas croisé ici âme qui vive ! C’est un de ces lieux sortis de l’imaginaire où l’on aimerait rester quelques jours et qu’on quitte comme on s’éveillerait d’un rêve.
Au retour, un dernier passage par les lacs paisibles, où se reflètent les dernières lumières de ce dimanche d’hiver, vient clôturer une bien belle journée de balade !!

A bientôt

Tintin & Riette


Découvrez nos escapades sur les autres lieux de tournage du Seigneur des Anneaux :


Et en bonus, une photo exclusive de Supersam !
Supersam...


 

Cet article comporte 12 commentaires
  1. Encore une superbe ballade ! Quelle drôle de sensation ce doit être que de se trouver dans les plaines du Rohan…On entendrait presque le galop des chevaux de Légolas, Aragorn et Gandalphe, lorsqu’ils s’arrêtent devant Edoras, afin de demander l’aide des cavaliers du Rohan…Paysage de lacs magiques ! Les photos sont splendides..Merci pour tout ça…
    Bises…

  2. superbes ces lacs miroirs et cette « petite » vallée !

    comme dit papapo, on s’y croirait et on s’attend presque à croiser Eomer et son ost sortant de derrière un caillou pour tailler en pièces les touristes qui ressembleraient un peu trop à des orques (Quentin t’a eu chaud, du coup 😀 )

    En tous cas la vue est belle depuis le sommet, et vive le Gwen-a-du!

    A bientôt.

    Bises

  3. Oui c’est beau.D’accord vous êtes des champions.Mais moi le Seigneur des anneaux connais pas.Donc ! ! ! ! !
    Mais c’est vrai vos photos MAGNIFIQUES la ballade innoubliable d’accord…La météo etait la MERCI pour ce partage.
    A l’heure ou j’écris vous êtes sur le départ vous avez eu raison de ne pas rater ça
    Gentils fous prenez soins de vous

  4. Fantastique !!!
    On n’a pas eu l’occasion d’y aller mais je viens de vivre le périple à travers votre récit et vos photos toujours aussi jolies ! J’aime beaucoup la petite trace des cavaliers sur le rocher ! Et les paysages aussi hein 😉
    Bon vent les aventuriers !

  5. Magnifique! Moi non plus, connais pas le film mais ça donne envie!
    Miroir miroir, dis-nous qui sont les plus fantastiques voyageurs poètes de la planète… moi, je vous dirai qu’il s’agit de Mariette et Quentin!
    Gros bisous

  6. @mamie : c’était début mai, on était donc au début de l’hiver ici. On peut voir la neige qui commence à arriver sur les sommets. Cet hiver, quand il a fait plus froid le Lake Clearwater à gelé !

  7. Merci pour ce dernier reportage de la nouvelleZelande , prises de vues et paysages
    Toujours aussi magnifiques . Maintenant nous allons passer à autre choses .
    J’espère que vous allez trouver autant de conviviabilite dans ces contrées .
    A bientôt et bises à vous deux .

  8. @Laurent : Euhh, pas sur que tu aies vraiment envie de le voir en slip l’animal 🙂 C’est qu’il est poilu le bougre !
    Niveau paysages, oui, c’est certainement le kiffistan de notre Nouvelle-Zélandstan ! Un gros gros coup de cœur. Mais le prochain article va envoyer pas mal lui aussi 😉

  9. Superbes photos! Malheureusement je n’ai pas eu le temps de passer au Mont Sunday durant mon (trop court) voyage mais je veux de toute façon revenir un de ces jours. Moi qui suis cavalière ces paysages me font rêver à de belles galopades dans ces immenses pleines.

  10. avec beaucoup de retard mais vacances obligent….

    magnifiques photos, et comme otus ceux qui sont fans on s’y croirait en regardant les photos j’entends les chevaux….
    bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher