skip to Main Content

Flag_english

Nous voilà presque à Wellington. Sur la route depuis Whanganui, nous avons pris la (dure) décision de revendre notre fidèle Léonie. Le stop nous appelle ! Cela nous apparaît comme la meilleure des alternatives, autant pour sauver notre budget que pour aller à la rencontre des locaux. Avant de rejoindre la capitale, nous nous octroyons une dernière virée avec notre carrosse, pour profiter une dernière fois de la facilité et de la liberté de mouvement qu’il nous procure… Nous partons donc à la découverte d’un coin peu fréquenté : le Cape Palliser et ses alentours !

The pinnacles, le chemin des morts

Nous empruntons une route encore plus défoncée qu’à l’ordinaire, qui nous mène le long de la péninsule. (Les routes néo-zélandaises sont définitivement très mauvaises…). Le temps est tout à fait menaçant. Nuages bas, crachin breton… Un vrai temps de mois de Novembre ! Nous nous arrêtons pour une marche de 2h dans le lit d’une rivière, aux pieds des Pinnacles, d’étranges formations géologiques affûtées comme des aiguilles de plusieurs dizaines de mètres de haut, formant d’étroits goulets et galeries où l’on peut déambuler dans une atmosphère mystérieuse et inquiétante… Les lieux ont servis de décors naturel au « Chemin des morts » qu’empruntent Aragorn, Legolas et Gimli dans le troisième volet du film le Seigneur des Anneaux. La météo tristounette se prête parfaitement à l’ambiance. Frissons garantis !!

Les Pinnacles de Cape Palliser, le Chemin des Morts du Seigneur des Anneaux

Les Pinnacles de Cape Palliser, le Chemin des Morts du Seigneur des Anneaux

Au bout de Cape Palliser

Nous reprenons la voiture pour rejoindre ce fameux cap, coiffé d’un phare rouge et blanc trônant comme un chef au bout du bout !  Veillant sur le paysage fantastique du haut d’une pointe rocheuse déchiquetée, battue par les vents, fouettée par la houle, surplombée de collines arides aux herbes jaunies. Un paysage de bout du monde…
Les (rares) habitants des environs partagent la vue et la mer avec une vaste colonie de facétieux lions de mer, qui ne s’offusquent pas un seul instant de voir deux touristes sans-gène s’aventurer sur leur plage privée. Coquettes, les jeunes femelles prennent des pauses de starlettes devant nos objectifs… C’est à mourir de rire ! Les otaries les plus massives (les mâles, supposons-nous) bombent le torse d’un air supérieur. D’autres, visiblement épuisées par leur journée, ouvrent vaguement un œil sur notre passage, baillent un grand coup en remuant des moustaches, se grattent allègrement le postérieur,  puis se rendorment, avachies confortablement sur les rochers pointus comme s’il s’agissait d’édredons de plume…

On resterait bien là des heures à observer leurs clowneries, mais la nuit tombe et un vilain grain se rapproche. Avant la pluie, nous grimpons jusqu’aux pieds du phare pour nous offrir une vue à couper le souffle sur les éléments prêts à se déchaîner.
Nous passons la nuit à Ngawi, minuscule bourgade de pêcheurs, dont la plage noire est envahie de vieux tracteurs rouillés aux airs de Wall-E, servant à descendre et à remonter les chalutiers. Nous y retrouvons par pur hasard nos amis Damien et Cindy, que nous avions rencontré sur la Forgotten World Highway, apprécions une excellente soirée récompensée pas un splendide coucher de soleil et passons la nuit au son du ressac… C’est pas beau ça ?

A bientôt !

Tintin & Riette

Les escaliers pour monter au phare de Cape Palliser

Les escaliers pour monter au phare de Cape Palliser


Bons plans / Infos pratiques :

Camper à Cape Palliser :

  • A Ngawi, juste après la plage aux chalutiers et bulldozers la ville propose un emplacement pour campeurs gratuit (donations appréciées). Des toilettes sont disponibles de l’autre côté de la route.

Découvrez nos escapades sur les autres lieux de tournage du Seigneur des Anneaux :


 

Cet article comporte 7 commentaires
  1. sympa les Pinnacles, mais le temps avait l’air bien pourri ! vous avez aperçu un fantôme ou deux?

    la vue depuis le phare et le coucher de soleil sur Ngawi est superbe, et les lions de mer ont l’air bien tranquille!

    et j’aime beaucoup la collection de vieux bulls!

    A bientôt. bises.

  2. Le chemin des morts, …On s’y croirait…Aragorn montre toi ! On entend les railleries de Gimli contre légolas…Et quel paysage, ce cap volcanique, villégiature des lions de mer nonchalants…Cool les bestiaux ! (enfin à condition de rester à distance, je pense…).
    Bises et merci pour la ballade.

  3. siiiiiiiiiiiiiii c’est TRES beau!!! je crois qu’à force de regarder vos photos … je prends le temps …..TRES régulièrement au cours de la journée .. de vraiment regarder ce qui m’entoure et particulièrement le ciel …. et du coup .. j’ai plein de photos dans la tête aussi ……on se POSE avec tous ces cadeaux que vous nous envoyez .. et c’est une invitation à faire pareil dans nos vies !!!
    merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
    bisous
    gmm

  4. avec du retard (vacances à la montagne oblige) voilà de belles et Sophie qui adorent les phoques est très contente de vos photos et bravo pour le coucher de soleil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
Close search
Rechercher