Flag_english

Bien que nous ayons établi nos pénates à Christchurch et que nous ayons retrouvé un rythme de vie à peu près « normal », nous ne perdons pas notre envie d’aventure ! Tous les week-ends, nous quittons cette ville idéalement située entre mer et montagne, pour aller explorer les environs. C’est que la région du Canterbury ne manque pas de coins merveilleux à découvrir ! Et voici certainement l’un de nos favoris.

Castle Hill

A 1h seulement de Christchurch, Castle Hill sert de grandiose hall d’entrée à Arthur’s Pass et aux montagnes des Southern Alps.
Nous nous y sommes rendus une première fois à la mi mai avec nos amis bretons Camille et Pierre-jean du blog Breizh-Zélande. Nous y avons découvert un lieu magique ! Une mise en scène spectaculaire créée de toutes pièces par Dame Nature ! Des formations rocheuses titanesques sont érigées en édifices à travers les collines, comme de géants menhirs disposés savamment par quelque dieu dévot souhaitant rendre hommage à la beauté terrestre.

Cet endroit rayonne d’un incroyable charisme. Le dalaï-lama le bombarda d’ailleurs « centre spirituel de l’univers » et les réalisateurs du Seigneur des Anneaux et du Monde de Narnia ne manquèrent pas d’y tourner des scènes !

Castle Hill

Castle Hill

Accessible très facilement depuis la route, Castle Hill ne propose pas de balades balisées à proprement parler, mais invite plutôt au vagabondage, de rochers en rochers. C’est aussi un lieu privilégié pour s’exercer à l’escalade et nous passerons pas mal de temps à admirer des types encordés s’échiner à gravir des  à-pics.

À déambuler ainsi dans ce monument minéral, on en perd bientôt toute notion du temps et de l’espace. Et nous voilà bientôt à courir comme des gamins heureux dans les dédales d’un labyrinthe, sans plus nous soucier de quoi que ce soit d’autre au monde !
Quand soudain, le vent nous prend violemment de face et nous cingle le visage !! Au hasard de notre course, nous voilà arrivés au sommet d’un rocher abrupte. Au-delà, le vide ! Et accessoirement, une vue à couper le souffle… Wahouuu ! La vallée, la crête rocheuse en face, le tout encerclé de montagnes… Sublime !!

Depuis, nous ne nous sommes jamais lassés d’y retourner dès que le temps le permet. Et, depuis le mois de Juin, l’hiver est venu ajouter sa petite touche haute couture en emmitouflant Castle Hill dans un magnifique manteau blanc !

Castle Hill, recouvert de son manteau de neige

Castle Hill, recouvert de son manteau de neige

Les enfants et grands enfants viennent y faire de la luge, ou s’entraîner au saut acrobatique à ski depuis le haut des rochers. De magnifiques bonhommes de neiges se mettent à envahir le paysage. Les points d’eau gèlent. Les moutons, avec leur épaisse toison blanche, sont passés en mode camouflage. Les pics des montagnes enneigées brillent comme des gemmes. Toute la vallée givrée résonne de rires heureux. On se croirait dans un conte de Noël… En plein mois de Juin !!

On vous laisse admirer la beauté de ces paysages oniriques, transformés par la neige. C’est vraiment incroyable non? La nouvelle Zélande dans toute sa splendeur !!!

A bientôt !

Tintin & Riette

Castle Hill station. On vous avait dit que les moutons marchent en cercle quand il neige !

Castle Hill station. On vous avait dit que les moutons marchent en cercle quand il neige !


Découvrez nos escapades sur les autres lieux de tournage du Seigneur des Anneaux :


 

Cet article comporte 7 commentaires
  1. Pour le moment les week-ends sont plutôt sympa,j’espère que les moutons rentrent a la bergerie le soir .
    D’après les dernières nouvelles nous allons continuer les voyages avec vous dans
    d’autres décors.A bientôt pour la suite . Bises à vous deux .

  2. Magnifique coin, qui inspire la sérénité, surtout quand l’atmosphère est cotoneuse de neige…Le Dalaï Lama a raison…On doit se sentir libre, d’aller là où le regard porte…
    Bises et merci pour ce petit coin de paradis que vous nous faites partager…

  3. Un beau petit coin spectaculaire ces rochers ensuite l’étendue de neige c est bien pour la suite je vous réponds sur mon site suite à votre mail bisous

  4. quels paysages le contraste hiver/été parfait

    et j’espère comme Mamé que les pauvres moutons rentrent à la bergerie j’ai vu qu’il n’avaient pas de moonboots
    ce n’est pas agréable de se cailler les sabots

    bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher