skip to Main Content
Menu

Blog notes d’un road trip en France 4/4


L’Occitanie, ce doux nom qui sent bon le soleil et le sud pour nous normands… Nous y avons quelques amis avec qui nous irons d’Albi et Cordes-sur-Ciel à Lourdes, passant par le fameux cirque de Gavarnie que nous rêvions de voir depuis bien longtemps et qui, pour l’occasion, nous réservera une belle surprise…

Albi et Cordes-sur-ciel

Notre base sera à Toulouse durant quelques jours malheureusement pluvieux. Nous avons installé notre fatras chez nos amis qui avaient voyagé avec nous au Vietnam à la fin de notre descente pédestre du Mékong, puis plus tard en Iran. Mais nous ne visiterons pas Toulouse que nous avions déjà eu l’occasion de voir lors d’un passage précédente. Cette fois-ci il nous ferons visiter quelques uns de leurs petits coups de cœurs du coin :

– « On va commencer par Albi ! Vous allez voir, c’est magnifique ».
– « Hein ? Quoi donc ? Albi ? C’est où ça ? » répondons nous du tac au tac.

Ouais… C’est loin la Normandie 😉
Comment se fait-il que nous n’ayons jamais entendu parler d’Albi auparavant ? Voilà ce qui passa au travers de nos petites caboches lorsque foulâmes ces jolies ruelles médiévales pour la toute première fois. Toute de rose construite, la cité épiscopale d’Albi avec son palais, sa cathédrale Sainte-Cécile fortifiée et son passé chargé d’Histoire, a su nous charmer en moins de temps qu’il n’en faut pour dire « Saperlipopette, ça claque par ici ! ». Pas étonnant que tout cet ensemble soit classé au patrimoine mondial de l’UNESCO !
Mais il faut croire que Zeus décida de s’acharner sur l’Occitanie ces jours-ci. La météo maussade eu raison de nous, abrégeant notre balade. Nous nous promettons d’y revenir pour approfondir cette petite visite…

La sublimissime nef de la cathédrale Sainte-Cécile d'Albi

La sublimissime nef de la cathédrale Sainte-Cécile d’Albi

A quelques kilomètres de là siège un véritable petit trésor de l’Occitanie, l’un des villages préférés des français : Cordes-sur-Ciel. Et pour cause, juché sur une petite colline, cette cité médiévale érigée en 1222 trône sur la vallée du Cérou avec fière allure. Ses toits de briques rouges dénotent dans le paysage, tel un amas de dominos rangés dans un écrin de verdure. Mais avant de s’y aventurer nous faisons d’abord un petit stop pour l’admirer de loin (merci aux copains pour ce joli spot photo), puis nous allons traîner nos semelles dans les jolies petites ruelles pavées en pente, le nez en l’air pour observer toutes ces vieilles pierres formant le cœur du village…

Lourdes

A Lourdes c’est un autre copain qui nous héberge. Cela fait un moment qu’on ne s’était pas vus, mais les rires et les anecdotes fusent dès les premières minutes. L’amitié est quelque chose de bien précieux ! Nous sommes reçus comme tous les amis l’ont fait jusqu’ici dans les Pyrénées : avec une table bien remplie mets tous plus délicieux les uns que les autres. Charcuterie, fromage de pays et autres spécialités locales aussi diététiques et légères qu’un délicieux cassoulet.

Quentin tenait absolument à aller visiter le site de Lourdes, par curiosité pour ce drôle d’endroit, mais aussi pour photographier l’incroyable Basilique souterraine Pie-X.
Quelle drôle d’impression que de déambuler dans des rues de Lourdes bondées de pèlerins, et jalonnées de boutiques de camelotes made in China à l’effigie de la Vierge ou de Jésus. Du plastique en veux-tu en voilà, du bling-bling sacré lumineux, jusqu’à l’assiette peinte avec votre photo aux côtés de la brave Bernadette qui vit l’immaculée conception ici à il y a bien longtemps. Il y a un petit côté Disney Land Village assez malsain… Et le soir venu tout ce petit monde défile avec sa bougie, l’air de rien. Ô Dieu pognon, il semble que ce soit bien toi le patron partout sur cette terre.

La basilique souterraine Pie-X de Lourdes, avec sa capacité d'accueil de 6500 personnes. Un petit air de vaisseau spatial non ?

La basilique souterraine Pie-X de Lourdes, avec sa capacité d’accueil de 6500 personnes. Un petit air de vaisseau spatial non ?

Le cirque de Gavarnie

Enfin, après quelques jours dans la folie de Lourdes à attendre le retour du beau temps, nous décidons de nous rendre au fameux cirque de Gavarnie ! Demain, un créneaux de beau temps semble s’annoncer ! Cela fait deux ans que nos amis nous narguent avec la beauté de ce lieu en nous envoyant régulièrement des photos. Il est grand temps d’aller voir cet autre joyaux d’Occitanie de nos propres yeux !
Nous avons eu un petit créneau de beau temps la veille au soir, mais… Oui mais ! Il y a toujours un « mais » qui se pointe lorsqu’il ne faut pas ! Mais donc, au petit matin, le monde est repeint en blanc. Du ciel à la terre. Les températures ont drastiquement chuté dans la nuit et une épaisse couverture de neige à recouvert l’ensemble de la région. Encore un coup de ce bon vieux farceur de Zeus. Qu’importe ! Nous nous équipons de matériel de ski emprunté aux copains et mettons le cap sur le cirque de Gavarnie !

Deux bonnes heures de marche dans la neige, ce n’est pas vraiment ce que nous avions imaginé pour notre randonnée, mais finalement c’est pas mal aussi comme ça non ? C’est un point de vue différent qui nous plait bien, et puis une excuse de plus pour revenir en Occitanie (en avions nous vraiment besoin ?) : il faudra revenir voir le cirque de Garvarnie en mode « été » ! 🙂

M. & Mme Shoes

Le Cirque de Gavarnie sous la neige. Occitanie, France.

Le Cirque de Gavarnie sous la neige. Occitanie, France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
×Close search
Rechercher