skip to Main Content
Menu

Blog-note d’un road-trip à travers la France 3/4


Cela fait des mois, voir des années, que nous avions comme une envie de traversée des Pyrénées. Par manque de temps cette fois-ci nous le ferons en voiture, avec des randos à la journée, allant de copains en copains. Les premiers, ce sont nos supers amies Karine et Audrey, les voyageuses derrières le super blog Rêves et sac à dos et propriétaires de la topissime épicerie-restaurant Le bon temps. Depuis chez elles, nous rayonnerons dans la région autour du Canigou, des monastères et cols secrets où elles nous guiderons…

Monastères et villages des Pyrénées Catalanes

Depuis Molitg-Les-Bains où nous avons posé nos valises pour ces quelques jours, nous avons l’embarras du choix pour nos sorties journalières. Nous jetons notre dévolu sur le superbe petit village d’Eus, connu pour être à la fois le village le plus ensoleillé de France ET l’un des plus beaux villages de France. On ne pouvait décemment pas rater cela. Ancien village médiéval, il est aujourd’hui en parti occupé par des artistes et des petits bars sympa offrant une belle vie animée et ensoleillée au soleil en terrasse. Quel plaisir de déambuler dans ces petites ruelles… Et quelle vue d’en haut !!! En face, siège, que dis-je, trône le célèbre Mont Canigou !

C’est d’ailleurs par là bas que nous irons crapahuter le lendemain. Direction le stupéfiant monastère de Saint-Martin du Canigou, perché sur un piton rocheux au Xème siècle et occupée par les Bénédictins depuis. Il faut d’ailleurs croire que c’est une mode sur le Canigou, car sur l’autre versant sur les contreforts orientaux, à été édifié l’incroyable Prieuré de Serrabonne qui possède d’ailleurs aujourd’hui une très rare tribune en marbre !

Monastère de Saint Martin du Canigou - Pyrénées Catalanes

Monastère de Saint Martin du Canigou – Pyrénées Catalanes

Un autre jour nous planifions une randonnée sur le col de Mantet, réputé pour ses vues à couper le souffle. Mais en arrivant là-haut après des heures de tournicotage en bonne et due forme sur les routes de montagnes malmenant notre vieux Kangoo, c’est nous qui sommes soufflés par un orage. Le ciel est feutré de gris sombre, absorbant la lumière du jour. La moindre petite trouée dans les épais nuages laisse passer une puissante lumière, quasi divine. Quelle aubaine pour les photos ! Mais en revanche pour la randonnée on repassera. Nous avalons notre sandwich dans la voiture et redescendons. En route nous profitons d’un joli coucher de soleil faisant suite à la tempête pour profiter du magnifique panorama que forment Fort Libéria, une forteresse Vauban, veillant sur la cité de marbre rose fortifiée de Villefranche-de-Conflent. Décidément cette région regorge de merveilles d’Histoire…

Pic de Madrès

Aujourd’hui c’est jour de repos pour nos amies Karine et Audrey. L’occasion pour nous de découvrir leurs Pyrénées Catalanes à elles avec leurs regards. Pour ce faire, elles nous emmènent en randonnée pour la journée grimper dans les montagnes et découvrir un de leurs petits coins secrets où elles aiment venir chercher le calme ou observer les oiseaux ou encore les isards. Si les premiers kilomètres nous laissent dubitatifs, nous comprenons vite pourquoi nos amies ont choisi de nous emmener ici. Caché derrière quelques kilomètres de piste d’exploitation forestière, puis une longue montée en forêt peu intéressante, nous débarquons dans un vallon bien dégagé offrant des vues incroyables sur les versants des montagnes alentour.

Puis, au sommet d’une ultime côte, nous y arrivons, la vue se dégage sur ce lieu convoité depuis le matin. Un petit refuge est installé là, et face à lui un gigantesque cirque dans lequel s’étend une steppe digne de l’Himalaya au fond de laquelle serpente une petite rivière translucide. Au fond du cirque, le Pic de Madrès se dresse fièrement et veille avec l’air d’un vieux patriarche sur ce paradis préservé, loin de la folie de notre monde. Nous nous asseyons, et profitons de ce lieux merveilleux où nous pourrions rester encore des heures et des heures… On s’y voit bien ermites même ! Mais la pluie s’invite, et nous rebroussons chemin pour arrivés détrempés à la voiture quelques heures plus tard.

Nous aurions pu rester dans les Pyrénées Catalanes pour toujours tellement nous avons eu le coup de coeur pour cette région. Mais la vie n’est pas si simple, hein ? Alors nous reprendrons la route dans quelques jours, direction l’Occitanie !

M. & Mme Shoes

Le cirque et sa steppe au pied du Pic de Madrès - Pyrénées Catalanes, France

Le cirque et sa steppe au pied du Pic de Madrès – Pyrénées Catalanes, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
×Close search
Rechercher